fbpx

ArtFX, à l’heure du confinement

Très vite, toute l’équipe d’ArtFX s’est mobilisée pour maintenir le programme pédagogique dans son ensemble et assurer une continuité pédagogique.

Nous avons décidé de mettre les cours en pause une semaine, le temps pour l’équipe de s’organiser et prendre en compte les contraintes de chacun avec une priorité : garder le contact.

D’abord la plateforme Discord sur laquelle nous avons deux serveurs différents :

  • Un qui regroupe toute l’équipe (professeurs et administration) de l’école pour continuer à communiquer entre nous avec des groupes de discussion, nos réunions hebdomadaires habituelles et même un espace ‘salle de pause’ pour les discussions moins formelles !
  • Un deuxième pour la relation enseignants / étudiants.

De l’importance de garder un cadre, les responsables pédagogiques ont choisi de maintenir le planning. Ainsi, les étudiants savent exactement leur emploi du temps et peuvent s’organiser. Cela leur permet aussi de garder un rythme régulier et les repères nécessaires en temps de confinement.

Il y a trois ans, ArtFX a fait le choix de la pédagogie inversée, permettant aux étudiants d’accéder à leurs support de cours à distance et en autonomie. Grâce à une plateforme dédiée, les enseignants ont pu concevoir de nouveaux cours et réinventer de nouvelles pratiques pour assurer l’enseignement de certaines disciplines dans ce contexte inédit.

Par ces outils, nous essayons de prendre soin de chacun des étudiants d’ArtFX et de son équipe avec les aléas du quotidien

Evidemment, la situation de confinement a soulevé de nombreuses problématiques : évaluer pour chaque étudiant sa capacité matériel à suivre les cours en ligne, l’accès aux logiciels, la compréhension des étudiants étrangers sur la situation en France, le report des événements qui ponctuent la vie de l’école, la pression et le stress supplémentaire à gérer… Mais dans l’ensemble, tout fonctionne bien, les étudiants n’ont jamais autant voulu travailler ! Ils sont très productifs, plein d’imagination et ils se sont très bien adaptés.

Le maître-mot : l’adaptabilité ! L’équipe d’ArtFX reste très flexible en fonction de l’évolution de la situation, au jour le jour.

L’accessibilité dans les jeux vidéo

Damien Fargeout, en stage à ArtFX et consultant en accessibilité pour les personnes en situation de handicap, nous explique le fonctionnement et l’importance d’un Inclusive Design Sprint lors des étapes de développement de jeux vidéo.

Qu’est-ce qu’un Inclusive Design Sprint ?
L’accessibilité dans le jeu vidéo est un sujet pris au sérieux et de plus en plus de studios veulent ajouter davantage d’options d’accessibilité dans leurs jeux. Si on considère qu’en cinq ans, elles sont devenues communes et que c’est mal vu de ne pas en avoir, vous devez organiser un Inclusive Design Sprint.

Mais qu’est-ce donc ? Il y a quelques semaines, j’ai été invité à participer à un Inclusive Design Sprint. Pendant quelques jours de développement, vous (en tant que développeur) devez vous concentrez sur l’accessibilité. L’objectif est d’en apprendre plus à propos des expériences de jeu de vos joueurs en situation de handicap. Ce qu’est de jouer avec un handicap ne peut être deviné et vous avez besoin d’aide. C’est l’occasion de trouver comment mieux impliquer les joueurs en situation de handicap et de développer votre empathie.

En tant que consultant en accessibilité, j’ai dû partager mes expériences vidéoludiques. Je devais identifier ce qui me posait problème dans le gameplay, comment mes sentiments en étaient impactés, ce que j’aimerais voir comme solution. Si possible, je donne des idées pour créer des nouvelles features accessibles à tous. Quel genre d’expérience voulez-vous donner à vos joueurs ? Quelles capacités demandez-vous pour accéder à cette expérience ? Qui mettez-vous à part en ne prenant pas en compte ces problématiques ?

A mon avis, le manque d’accessibilité n’est pas prémédité. Le jeu vidéo est un produit à vendre et tout le monde doit avoir envie de l’acheter. Même les personnes en situation de handicap sont des joueurs mais nous vivons dans un monde qui ne dit jamais qu’ils peuvent être plus que cette étiquette. Alors les développeurs ne peuvent pas le deviner et y penser pendant le développement d’un jeu vidéo. Maintenant, certains développeurs l’ont en tête et c’est notre responsabilité, en tant que consultant en accessibilité, de leur montrer comment faire.

L’accessibilité existe depuis longtemps dans les jeux vidéo mais n’a jamais été appelée ainsi. Ce sont toutes les options comme le volume, le contraste ou même, la difficulté. Cela pouvait convenir jusqu’à maintenant mais nous avons besoin de nouvelles choses, d’évolutions parce que les jeux vidéo sont fait ainsi. Dans Resident Evil 4, la difficulté progressive, gardée secrète un moment, est l’une des avancées majeures en termes d’accessibilité. Vous devez donnez de la marge de manœuvre dans votre expérience, ainsi tout le monde peut vivre quelque chose à travers votre jeu.

Aujourd’hui, certains jeux comme Bloodborne disent toujours aux joueurs : « Tu n’es pas assez bon ! ». C’est dur de le dire à des personnes qui combattent l’inconnu, l’impossible, l’impensable tous les jours et qui veulent juste de la liberté, du soulagement dans les jeux vidéo. De plus, il est possible de leur donner un merveilleux sentiment : gagner contre le handicap. Gagner contre un jeu cache quelque chose de plus grand et c’est notre responsabilité en tant que développeur de mettre ce sentiment à la portée des joueurs avec un handicap.

Le game design devrait être pensé via le prisme de l’accessibilité. Toutes les entreprises devraient organiser un Inclusive Design Sprint pendant chaque développement de jeux vidéo. C’est la naissance d’une nouvelle créativitéinclusive – dans le média. De nouvelles expériences peuvent être imaginé à partir de nouveaux problèmes et tout le monde pourrait les apprécier. C’est encore tôt mais les joueurs apprécient déjà des options d’accessibilité sans le savoir. Les sous-titres sont activés par défaut dans certains jeux et peu de joueurs les désactivent.

Alors quand est-ce que vous commencez ?


Article rédigé par Damien Fargeout
Consultant en accessibilité
en stage à ArtFX Montpellier

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les Inclusive Design Sprint :

Quand le jeu vidéo flirte avec l’opéra

Pour la 4e année consécutive, l’école ArtFX et l’Opéra de Montpellier ont fait flirter jeu vidéo et grands classiques de l’Opéra. Les étudiants ont créé un prototype de jeu inspiré de l’opéra Falstaff. Après Le Monstre du Labyrinthe en 2017, Carmen en 2018 et Tristan et Isolde en 2019, c’est l’opéra de Verdi, écrit par Shakespeare, qui a été choisi pour thème de cette nouvelle collaboration. Les étudiants de 4e année du cursus Jeu Vidéo d’ArtFX ont eu trois semaines pour travailler en équipe et dans le respect du cahier des charges de l’Opéra. Au terme de ce délai, ils ont livré un jeu vidéo jouable sur borne d’arcade et PC à destination des spectateurs. 
Steven ZAMEL, étudiant en 4ème année, spécialisé en Game Design, lève le rideau sur le déroulement de ce workshop…

Bonjour, je m’appelle Steven ZAMEL, j’ai occupé le poste de Lead Game Designer sur le projet Falstaff.
J’ai notamment supervisé le travail des Designers de ma classe, mais j’ai aussi été l’intermédiaire entre ArtFX et l’Opéra Orchestre de Montpellier via Audrey Brahimi, Chargée de la Communication Digitale et des Projets Numériques. 

Nous avons d’abord eu une réunion regroupant Brice Maurin (le responsable pédagogique de la section Jeu Vidéo d’ArtFX), Eddy Njiki et Morgan Camenen (les Leads du précédent projet Genopolys), ainsi qu’Apolline Schweitzer (Lead Game Artist) et moi-même. Ce fut l’occasion de comprendre les attentes de l’Opéra, d’assimiler les consignes qui nous étaient demandées et d’attribuer les rôles de chacun des élèves de la classe.

Dès le début du workshop, une direction artistique précise commençait à se détacher par les concepts de personnages et d’environnements des Game Artists. Les Designers, quant à eux, commençaient à imaginer les épreuves qui devaient segmenter la narration, créant ainsi les premiers prototypes et les dialogues qui occupent une place essentielle dans le produit final.

Nous avons ensuite rencontré Mathilde Champroux (Médiatrice Culturelle de l’Opéra Orchestre de Montpellier) qui a approfondi nos connaissances concernant Giuseppe Verdi, son histoire, ses influences, son univers et son travail. Nous avons aussi rencontré l’équipe des Sound Designers d’Audio Workshop qui allaient travailler avec nous sur l’aspect sonore de notre jeu. 

Les bases ont été posées et présentées, par la suite, à David Hermann, le metteur en scène de la pièce. Il nous a expliqué sa vision de cette adaptation, des personnages et des décors. Il a également fait preuve de curiosité et d’enthousiasme quant au processus de développement de notre jeu et ses concepts. Nous nous sommes inspirés de sa mise en scène originale pour imaginer les décors de notre nouvelle interactive. 

Je me suis assuré que le télétravail avec l’équipe d’Audio Workshop suivait son cours et que les livraisons des différentes versions jouables auraient lieu dans les temps, versions qu’Audrey Brahimi a pu tester à de multiples reprises afin de nous faire des retours et de nous remettre en phase avec les attentes de l’Opéra Orchestre de Montpellier. 

Après 21 jours de travail acharné, nous avons présenté notre jeu à Valérie Chevalier, la Directrice de l’Opéra Orchestre de Montpellier. Ses retours furent très positifs. Elle était agréablement surprise par les aspects visuels et narratifs de notre jeu, qui se veulent fournis en détails et qui constituent les éléments essentiels d’un jeu de type “Dating Simulator”.

Son approbation est synonyme pour nous de réussite et de satisfaction. C’est la preuve que deux médias initialement très différents peuvent, à la manière de l’opéra et du jeu vidéo, se rencontrer avec succès, ici, à des fins de médiation culturelle.

En ce qui me concerne, ce projet a été un exercice de communication, d’organisation et de gestion très efficace, aussi bien sur le plan personnel que professionnel.

Steven ZAMEL
Game 4
Junior Game Designer

***

En raison du confinement dû à la propagation du Covid-19, l’Opéra Orchestre de Montpellier a été contraint d’annuler les représentations de Falstaff. Nous tenons à leur témoigner tout notre soutien.

Le jeu est cependant disponible sur PC. Vous pouvez jouer à Falstaff : La nouvelle interactive en allant sur la page Itch.io d’ArtFX

Informations Coronavirus (COVID-19)

Fermeture d’ArtFX aux étudiants

Conformément à la décision du gouvernement, le campus d’ArtFX sera fermé aux étudiants à partir du 16 mars. La continuité des cours sera assurée en ligne. Toute l’équipe est mobilisée pour que les études soient le moins impactées possible pendant cette période inédite. Le personnel administratif et les enseignants restent disponibles par téléphone ou par email.

Sessions d’admission

La session d’admission à Lille du 14 mars est maintenue, les suivantes seront assurées sur notre plateforme de candidature à distance. Nous continuons de traiter les dossiers d’admission pour la rentrée 2020.

Pas de cas déclaré dans le campus

Aucun cas de contamination par le virus n’a été répertorié à l’école, nous invitons chacun à respecter les recommandations des instances de santé.

Recommandations du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse :

Nous sommes à votre disposition si vous avez la moindre question :
information@artfx.fr

Summer School – ArtFX Montpellier – Juillet 2020

DES ATELIERS D’ÉTÉ POUR FUTURS TALENTS DU CINÉMA D’ANIMATION 2D & 3D, DES EFFETS SPÉCIAUX, DU JEU VIDÉO ET DE LA PROGRAMMATION

STAGES D’UNE OU DEUX SEMAINES – JUILLET 2020
CAMPUS ARTFX MONTPELLIER

Vous avez entre 14 et 18 ans ? Vous avez envie de révéler votre passion pour l’art et le digital ? Les métiers de l’image vous intéressent déjà ?
Venez découvrir l’univers magique de la 3D et des effets spéciaux dans le cinéma et le jeu vidéo lors d’un stage d’été !

6 ateliers d’une ou deux semaines vous sont proposés pour expérimenter et développer votre sens créatif, le tout dans une ambiance ludique.
Ces workshops sont encadrés par des professionnels et des étudiants vous permettent de réaliser un projet artistique de A à Z. À la fin de l’atelier, vous pourrez repartir avec votre création. En plus, cette expérience estivale est une occasion inédite de vous immerger au cœur d’une école internationale prestigieuse qui forme à de très nombreux métiers innovants et plein d’avenir.

Le programme de la Summer School d’ArtFX a été conçu spécifiquement pour les très jeunes talents (débutants et niveau avancés) en quête de découvertes artistiques. Lors de ces stages d’été, ils pourront vivre une première expérience créative, tester leurs compétences et leurs connaissances, et surtout stimuler leur désir de s’orienter vers des métiers passionnants.

ATELIER 1 – RÉALISER SON PREMIER FILM AVEC EFFETS SPÉCIAUX
ATELIER 2 – CRÉER SON PREMIER PERSONNAGE 3D
ATELIER 3 – CRÉER DES UNIVERS GRAPHIQUES
ATELIER 4 – RÉALISER UN FILM D’ANIMATION NUMÉRIQUE 2D
ATELIER 5 – CRÉER SON PROTOTYPE DE JEU VIDÉO
ATELIER 6 – CRÉER SES PROPRES CHARACTER DESIGN

Inscription : https://artfx.school/summer-school/
(inscription en ligne avant le 15 juin 2020)

Ateliers d’une semaine : du 6 au 10 juillet 2020 – 280€

Atelier de deux semaines : du 6 au 17 juillet 2020 – 380€

Horaires : 9h30 à 12h30 et 14h à 17h

ArtFX Montpellier
95, rue de la Galéra
34090 Montpellier

summerschool@artfx.fr
04 99 77 01 42

SCIENCES ET JEUX VIDEO : UNE VISION COMMUNE

Du lundi 13 au vendredi 31 janvier 2020 s’est déroulé à ArtFX un workshop en collaboration avec Genopolys et Audio Workshop. Pour la 3e année consécutive, ArtFX et Genopolys s’associent dans l’objectif d’effectuer de la médiation scientifique de manière ludique grâce au jeu vidéo. Contrairement aux années précédentes, cette collaboration est sortie du format d’une game jam pour devenir un projet de 3 semaines, avec pour finalité 2 jeux mobiles destinés à faire acquérir à des enfants de 8 à 12 ans des connaissances relatives à la vision. Eddy Alain NJIKI .T, étudiant en 4e année Jeux Vidéo, spécialisation Game Design, raconte son expérience.

Je m’appelle Eddy NJIKI et j’ai joué le rôle de Producer durant ce projet. Mon rôle était donc de gérer de manière rigoureuse les hommes et les moyens pour m’assurer de la livraison en temps et en heure d’un produit finalisé et de qualité.

Le premier jour, nous avons reçu un brief de Camille Carliez et de Léa Huguet (4e année Game Design et 4e année Game Art en stage à Genopolys) qui ont joué le rôle d’intermédiaire avec le client.

Dès ce moment-là, l’objectif était pour nous de poser des concepts de jeu (gameplay et direction artistique) pour qu’ils soient présentés au client dès la fin de la première semaine et que les plus pertinents soient validés.

Pour nous aider dans cette tâche, nous avons reçu le mercredi 15 janvier, une présentation de la part de Marie PEQUIGNOT (Chargée de recherche à L’Inserm), secondée par Magali Kitzmann (Chargée de recherche au CNRS). Présentation durant laquelle nous avons pu ré-apprendre des notions sur le fonctionnement de la lumière et de l’oeil, ainsi que sur les maladies de la vision.

En parallèle, nous avons fait connaissance avec les élèves d’Audio workshop autour d’un repas et nous nous sommes mis d’accords avec eux sur les moyens de communication et la façon de travailler que nous allions adopter tout au long des semaines à venir.

C’est ainsi qu’à la fin de la semaine, nous avons soumis une poignée de concepts, dont deux qui ont été validés.

Les concepts qui ont été retenus sont les suivants:

  1. Opti-Run : Un “Endless-Runner” inspiré par “Temple Run” et “Subway Surfer” avec un style low poly et coloré. On suit l’histoire d’un jeune garçon qui ne veut pas porter de lunettes et qui essaie de s’échapper de chez l’ophtalmologiste et court dans une ville encombrée d’obstacles.
  2. Ocularium : C’est un jeu dans lequel on comprend l’oeil en le construisant, on ajoute les pièces de l’oeil dans un éditeur en 2D et on voit le résultat en temps réel sur la caméra de notre téléphone.

Ocularium

Les talentueux étudiants qui se sont chargés de ce projet forment la team “Bof entertainment” composée de :

  • Bastien Cruette, Lucas Garnier, Mateusz Jasinski, Hugo Roudier, Steven Zamel (Game Design / Programmation)
  • Eva Barbe, Charlène Dubourg (Game Art)
  • Tom Douault (Lead audio / Sound Designer)
  • Cyril Paradol (Sound Designer)
  • Cyril Peron-Dehghan (Music Composer)

Ce projet fut l’un des plus complexes sur le plan technique parce qu’il fallait pouvoir modifier en temps réel la caméra du téléphone pour simuler la vision d’un oeil malade. L’objectif a donc été dès le départ de déterminer un nombre assez limité d’éléments à intégrer dans le jeu pour permettre aux membres du groupe de se concentrer le plus possible sur les problématiques techniques.  Heureusement, les programmeurs ont réussi cette rude tâche et le jeu a été livré dans les temps.

Lien vers le jeu : https://artfx-school.itch.io/ocularium

OptiRun

  • Paul Artige (System Design / Programmation)
  • Thibaud Hernandez (System Design / QA)
  • Loïc Rodewald (System Design / QA)
  • Steven Zamel (Content Design / QA)
  • Morgan Camenen (Directeur Artistique)
  • Apolline Schweitzer (Environment Artist)
  • Nathanael Dahan (Environment Artist)
  • Maëva Godard (Environment Artist)
  • Jules Jacob (Character / Animations)
  • Ambre Kaminski (Animations)
  • Benjamin Ba (FX / UI)
  • Maxime Engel (Sound Design / Music)
  • Christian Zerilli (Sound Design)

Ce projet s’est déroulé de manière fluide du début à la fin, du fait d‘une évaluation rigoureuse des tâches qu’il était possible d’effectuer dans le délai que nous avions, du travail acharné et de la maîtrise des étudiants de leurs différentes spécialités.

Lien vers le jeu : https://artfx-school.itch.io/optirun

En conclusion, ce fut une expérience très enrichissante, le fait de pouvoir mettre le jeu vidéo au service d’une cause autre que l’amusement pur nous fait changer de point de vue sur l’importance et sur l’impact que peut avoir notre média et notre industrie. Le jeu vidéo peut être un outils de transmission de connaissance et de médiation et ArtFx s’efforce de le montrer aux  travers de ces différentes collaborations.

Remerciements à Genopolys, aux talentueux élèves d’Audio Workshop et de ArtFX.

 

ArtFX, école invitée au Festival de Clermont-Ferrand

Cette année, le Festival et le Marché du Court Métrage de Clermont-Ferrand invite l’école ArtFX pour une carte blanche. Les festivaliers auront le plaisir de voir de nombreux films de l’école (34 au total) ; de participer à l’Atelier du Festival (avec les étudiants de 3e année et Franck Basset, leur professeur) et de rencontrer Joan Da Silva, le directeur général de l’école et les réalisatrices du film de fin d’études Sayonara pour une conférence. 

Le festival a lieu du 31 janvier au 8 février 2020
La 13e journée écoles autour d’ArtFX a lieu lundi 3 février à 10h (entrée libre)

34 Films ArtFX de 2010 à 2019 dans les programmes :
AFX 1
AFX 2

l’Atelier
L’Atelier est le volet pédagogique/créatif du festival. Véritable espace collaboratif ouvert au public durant 5 jours, l’Atelier projette le public au cœur du secret de la fabrique des films. Plus d’infos
Au Centre Blaise Pascal de Clermont-Ferrand
Rue Neuve des Carmes
Du 03 > 07 février 2020

Journée Portes Ouvertes – ArtFX

JOURNÉE PORTES OUVERTES
Samedi 29 février 2020 // De 9h à 18h
ENTRÉE LIBRE
Inscription

Plongez au cœur des métiers de l’image, du cinéma, de la 3D et des jeux vidéo ! L’école supérieure privée ArtFX, dans le top 10 des meilleures écoles du monde pour les effets spéciaux, l’animation et le jeu vidéo, vous ouvre ses portes toute une journée. Étudiants et enseignants ont imaginé des parcours métiers pour vous guider dans les formations de l’école et vous emmener dans les coulisses de la création des images.

Découvrir, Expérimenter, Questionner

— PROGRAMME COMPLET —
DE 9H À 18H – NON STOP

• DES PARCOURS MÉTIERS À TRAVERS LE BÂTIMENT
Pour découvrir en profondeur les différents cursus proposés par l’école : Classe prépa artistique, Animation 2D & 3D, Effets spéciaux numériques, Jeux Vidéo, Programmation.

• ATELIERS
Découverte & expérimentation des différentes disciplines artistiques, des logiciels utilisés et des projets menés au sein de l’école.

• FILMS DE FIN D’ÉTUDES ET JEUX VIDÉO
Les salles dédiées aux projets de fin d’études seront ouvertes au public. Vous pourrez découvrir les court-métrages des étudiants de 5e année en pleine fabrication, avant leur présentation officielle, lors du jury de fin d’année. Les projets de Jeux vidéo attendent avec impatience le public pour une session de “Play test” (essai des jeux en cours de développement) de leurs créations. L’un des prototypes à tester se fera avec un HTC Vive, pour une expérience en Réalité Virtuelle.

• DÉMONSTRATIONS, EXPOSITIONS & PROJECTIONS
Notre partenaire WACOM®, le fabricant N°1 mondial de tablettes graphiques, fera des démonstrations de ses produits dédiés aux professionnels du graphisme et de l’illustration.
Tournage sur fond vert avec grue et Steadicam. 
Projections de films et de making-of de fin d’étude. 
Exposition des meilleurs travaux étudiants dans tout le bâtiment.
Fresque géante en extérieur…

Il ne manquera pas de choses à voir !! 

• CONFÉRENCES
Deux conférences ponctueront la journée, à 10h et 14h.
La pédagogie d’ArtFX : présentation de la formation d’excellence aux métiers de la création numérique. Les métiers du cinéma d’effets spéciaux / d’animation 2D & 3D / du jeu vidéo / de la programmation pour le jeu vidéo et les effets spéciaux.

Infos pratiques 

Le Campus d’ArtFX Montpellier est situé au 95, rue de la Galéra – 34090 Montpellier
L’école ArtFX dispose d’un parking uniquement accessible aux personnes à mobilité réduite. Il est possible de se garer gratuitement à proximité de l’école : Rue de la Galéra et Rue Saint-Priest. 
Accès en Tram :
Ligne N°1 – arrêt Malbosc
Accès en Bus :
Ligne 116, arrêt Malbosc, Euromédecine
Ligne 24, arrêt Galéra, Croix de lavit, Malbosc

Retour en images sur la journée portes ouvertes du 29 février 2020 à Montpellier. Vidéo réalisée par Nadia Amadou, Alexis Jorion et Florian Pardaneau, étudiants à ArtFX :

Exposition : Les artisans du rêve – cinéma et effets spéciaux

Au Centre des Arts d’Enghien-Les-Bains
Vernissage le 30 janvier 2020 à 18h30 

Plongez dans les coulisses des effets spéciaux…

Une sélection de court-métrages estampillés ArtFX met à l’honneur la vision plurielle des métiers du cinéma où artistes visionnaires, concepteurs et créateurs visuels tentent de repousser les limites du réel et d’inventer de nouveaux mondes.
Du pitch au concept, en passant par le storyboard et le texturing, toutes les étapes de pré-production, production et post-production sont décortiquées pour comprendre comment les images s’inventent et par qui. Un film ne se fait jamais seul, il se construit en équipe de professionnels, tous spécialisés dans une technique, un savoir-faire bien précis.

Connaissez-vous le métier de chara designer, layout artist, riggeur 3D, VFX compositor, étalonneur… ?

L’exposition est une occasion unique de découvrir ces métiers peu connus du grand public et pourtant leur travail est admiré à travers les plus grosses productions cinématographiques.

La magie des effets spéciaux
Making-of, maquettes, sculptures mais aussi photos de tournage, previz, breakdown… vous dévoilent les secrets de fabrication des films des étudiants d’ArtFX.

En parallèle
Cette exposition a lieu en même temps que le Paris Images Digital Summit, le festival des effets spéciaux (29 janvier au 1er février – Centre des Arts d’Enghien-Les-Bains). Cette année, le film de fin d’études Coin Coin Final est nommé au Digital Creation GENIE Awards. Cette cérémonie de remise de prix a pour but de récompenser les meilleurs talents des effets visuels et de la création numérique française. Résultat des votes le 29 janvier.

ArtFX à Enghien-Les-Bains
Après Montpellier et Lille, ArtFX ouvre une antenne dans la ville d’Enghien-Les-Bains pour la rentrée 2020. La ArtFX Academy s’installe au 62, Avenue de Ceinture pour offrir aux passionnés des images une formation en 2 ans, niveau Mastère. L’école formera des artistes et techniciens de haut niveau possédant toutes les compétences attendues pour intégrer les studios internationaux les plus réputés. Chacun découvrira par la pratique et le travail en équipe les métiers nécessaires à la production d’un film d’effets spéciaux ou d’animation. La création d’un film de fin d’études permettra de choisir sa spécialisation de prédilection pour orienter sa future carrière.

Infos pratiques
Exposition du 31.01.20 au 11.04.20 en accès libre
Vernissage le 30.01.20 à 18h30 en accès libre sur réservation
Le Centre des Arts est situé au 12-16 Rue de la Libération, 95880 Enghien-les-Bains (voir plan)

Evénements autour de l’exposition
Confexpo
Dimanche 8 mars 2020 – 15h à 17h
Visites guidées
Mercredi 26 février 2020 – 19h à 20h
Mercredi 1 avril 2020 – 19h à 20h

Atelier enfants + parents/enfants
Dimanche 8 mars 2020 – 14h30 à 16h30

A Summer in a VFX Studio in London

Article written by Cédric Moens de Hase, a student at ArtFX.

Last summer I got the opportunity to go to the studio « One of Us » in London, to work on the Netflix series that came out recently, The Witcher. It was an incredible experience, and not exactly as I expected, so I’m going to share with you parts of my experience. There are two aspects that in want to talk about: « In London » and « Inside the Studio ».

IN LONDON
At first, I was not interested in working in London at all ; I even said many times, anywhere but London or Paris, because of high rent, the cost of living etc…but, I changed my mind! Of course life is expensive in London, and salaries are lower than expected, but compared to being a student with little money, it’s still a nice lifestyle upgrade. There are a lot of things to visit in London: free museums all over the place, monuments everywhere, of course I was a good little tourist and I went to see Tower Bridge and Big Ben. Natural History Museum (Free)

For the housing, like 99% of people in London, I rented a room in a shared home with strangers. Yes, it was very expensive, 600 pounds per month for a room. I might have been really lucky with my housemates because I really enjoyed living with them! I had my own privacy in my room and got to share my culture and life with very different people. There was a lot to learn from this experience. I shared my house with French, Polish, English and Japanese people and it was really nice getting to know people that I probably wouldn’t have met otherwise. We all know that English food does not have the best reputation, especially next to French cuisine.

But London is not UK, London is a mega city with the whole world in it, different neighborhoods with different cultures, and it’s actually harder to find typical British food than excellent Indian, Thai, Italian and French restaurants or whatever you are looking for! So the food in London is a big +! (Ok, if you want to buy some decent cheese, “saucisson”, bread, it’s hard and you might have to pay the price) French Restaurant Pierre Victoire When you can eat great Boeuf Bourguignon with a starter and baguette for 10pounds. An amazing aspect of London is of course the VFX / ArtFX community. On the very first day in a studio in London, you are almost guaranteed to met people from ArtFX, that speak french so you won’t feel lost at all. You immediately find yourself in a little restaurant or snack for lunch with other former ArtFX students, and people from your studio, or from other studios that meet for lunch. In fact, you meet new people almost everyday. There are always people to hang out with, go visit a museum, grab something to eat, chill in a park or even go to VFX related events such as VES Nights that happen once a month. This is an event where you can meet many interesting people as well! Last but not least, the nightlife in London!!! There is the famous «Pub Culture», and every day you find pubs like this one on almost every street corner. If you want to go, there is always people to go with you, but that doesn’t mean that you have to go everyday of course. For the Friday nights, I met some pretty incredible people out there, I wasn’t ready for it and I doubt that you will be. But I can’t wait to go back!

INSIDE THE STUDIO


You find yourself in Soho, in the center of Zone 1 in London, people in suits and expensive cars all over the place, you are entering into a studio (in my case One of Us) where everything is big and clean.

At first, it is kind of frightening, so of course I was a bit worried. « Should I really be here ? » « Am I good enough » ? I kept in mind that advice we have been told many times at ArtFX, be confident, but be humble. It’s the best advice and I can give as well. As I said before, you immediately meet people from ArtFX or other schools that had similar experiences as you, you sit next to other artists that are very friendly, welcoming and helpful, so you don’t feel lost at all. I got the opportunity to work on Netflix The Witcher, and a little bit on another superhero movie during my time at One of Us. It was only my second time working on a TV series, so I was also a bit worried about the difficulty of the job. Don’t worry, you not going to get asked to make the star effect in the ending sequence of The Avengers on your first day ! You are given time to find your marks, look at the pipeline, then you get assigned to tasks that aren’t too difficult, in order (I think), to evaluate your capabilities. In my case I got assigned to three lighting tasks that I started to do, not too slowly, but not in a rush either. I tried to be as efficient as possible but keeping in mind to deliver quality. Two days later, I was assign to an establishing shot to do by myself. I was working with Killian Favarger, a former ArtFX student on the sequence, we each got a shot so it was a very collaborative task, exchanging tips, models or opinions. I spent two months, managing my time between the shot I was assigned to and other tasks that were given to me. I’ve never felt oppressed by deadlines or in a hurry. I felt like people immediately had confidence in me, and that pushed me to deliver the best I could. I was even granted time to make some breakdowns for my demo reel. It is pretty similar to ArtFX, but with real means, so I realized we are really well prepared to be there.

CONCLUSION
I think London is a really great place to start working! There are many of people that went through the same journey as you and that are there to help you. You can immediately find your place. The lifestyle is really cool, there are many studios, and lots of work. And best of all, we are currently being prepared for everything that awaits us there!

Les Brèves Digitales du Festival de Clermont-Ferrand

// Votez ! //

Deux films de fin d’études des étudiants d’ArtFX, édition 2019, sont en compétition pour les Brèves Digitales du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand. Il s’agit de Coin Coin Final et Instinct.
Les votes sont en ligne pour désignez le lauréat du Prix Orange Brèves Digitales (dotation 500 €) en votant avant vendredi 7 février 2020 à midi.
Alors votons pour soutenir les films de nos anciens étudiants !

Journée Portes Ouvertes – Campus Lille – 26 janv. 2020

Plongez au cœur des métiers du cinéma d’animation 2D & 3D, des effets spéciaux, du jeu vidéo et de la programmation ! L’école supérieure privée ArtFX, dans le top 10 des meilleures écoles créatives au monde, vous ouvre ses portes toute une journée pour découvrir son nouveau campus de Lille.

— PROGRAMME —

• CONFÉRENCES
A 10h et à 14h30
Joan Da Silva, Directeur général et Carine Poussou, Directrice adjointe de la pédagogie, vous présenteront les différentes formations d’ArtFX et parleront de la pédagogie de l’école. Ils dresseront un panorama des métiers préparés au sein de l’école et des carrières possibles.

DE 9H30 À 17H – EN CONTINU
• PARCOURS À TRAVERS LES NOUVEAUX LOCAUX
Présentation du futur campus et de son aménagement

• ATELIERS
Dessins & Couleurs
Jeux vidéo
Projection des films de fin d’études de 2006 à 2019
Conseils & portfolio
Exposition d’affiches et de photos

— Infos pratiques —

Les conférences ont lieu à la Plaine Images au 99 A Boulevard Constantin Descat, 59200 Tourcoing

Le Campus d’ArtFX est situé au 25 rue Corneille – 59100 Roubaix (juste en face)

Parking : 101 boulevard Descat
Métro : Ligne 2 Direction CH DRON (au départ de Lille) – Station Alsace

ArtFX s’est invitée à la Paris Games Week

Créé en 2008, la Paris Games Week (abrégé PGW) est un salon annuel sur 5 jours consacré aux “G@M3RZ”. Cette année, 317 000 visiteurs ont franchi les portes de Versailles pour venir y tester différents jeux, dont certains en avant-première. C’est aussi l’occasion pour les écoles de profiter de l’engouement autour du salon. C’est pourquoi ArtFX a constitué une équipe de six étudiants en seconde année Jeux Vidéo afin de représenter l’école.

Retour des étudiants de 2e année en Jeu Vidéo sur leur expérience à la Paris Games Week

Avant l’arrivée en masse des visiteurs, les responsables nous ont fait part de l’organisation du salon. 

Le premier jour était une journée fermée au public. Cela nous a permit d’apprendre à monter le stand, savoir quel matériel pouvait être laissé sur place et d’avoir un debrief sur la façon d’aborder les gens, ce qu’il fallait leur dire, ainsi que de plus amples informations sur l’école (le nouveau Campus à Lille, les Summer Schools, …). Nous étions fin prêts.

Durant la journée, nous devions être aptes à parler de l’école à toutes les personnes : les lycéens, les collégiens, les parents, les personnes en réorientation, les étrangers accompagnant leurs enfants très intéressés par ces études.

Le responsable des ordinateurs avait pour but d’expliquer aux joueurs les principes des jeux d’ArtFX pour les accompagner dans leur test, et ainsi relier ses jeux au cursus de l’école. Le responsable du HTC Vive (notre casque de réalité virtuelle) devait mettre à l’aise le testeur tout en lui expliquant le principe du jeu. De plus, il fallait veiller à ce que la personne ne s’éloigne pas trop de la zone.

La plupart des jeunes qui venaient jouer étaient vraiment là pour s’amuser et passer un bon moment, ce qui a permis au stand d’attirer beaucoup de personnes. Il est intéressant pour une école de jeux vidéo de profiter d’un engouement tel que la PGW, elle permet aux jeunes voulant s’amuser de passer faire un tour du côté “sérieux” du jeu vidéo et de voir ce que proposent ces métiers.

Malgré le bruit et la fatigue, l’ambiance sur le stand était bonne et la semaine a été très enrichissante pour nous. Le fait que les gens nous posent toutes ces questions nous obligeait à savoir précisément ce que nous faisions là, quels étaient nos objectifs… Ce sont des questions que l’on ne se pose pas souvent mais pour lesquelles connaître les réponses est très important.

 

Article écrit par Paul Arnaud, étudiant en 2e année Jeux Vidéo

 

 

Interview de l’alumni Julien Cassisa sur France Bleu Herault

Mercredi 4 décembre, Julien Cassisa* était interviewé par Vincent Pourrageau pour la chronique ‘Immanquable dans l’Hérault’ de la radio France Bleu Hérault.
Vous pouvez (ré)écouter l’interview ici :

*intervenant et ancien étudiant de la promo 2019

ArtFX participe à Coeur de Ville en Lumières

L’école ArtFX est très heureuse de participer à Coeur de Ville en Lumières, un événement festif et familial qui réunit des milliers de spectateurs dans les rues de Montpellier. Véritable challenge pour les étudiants de 3e année, c’est la première fois qu’ils répondent à une commande d’un client et pas n’importe lequel, la ville de Montpellier. C’est aussi la première fois qu’ils auront un public pour admirer leurs créations. Ce sont plus de 200 000 spectateurs qui sont attendus les 27, 28 et 29 novembre 2019, de 18h30 à 22h30. 

Voici le making-of des étudiants de 3e année pour Coeur de Ville en Lumières, édition 2019, Montpellier :

Cette année, c’est sur la façade de l’Agora (18 rue Sainte-Ursule) que les étudiants pourront exprimer toute leur créativité en vidéo-mapping. Face à eux, un immense mur de 15m de long et 25m de large à illuminer, le maître-mot étant de faire corps avec l’architecture. 

57 étudiants de 3e année des filières 3D Animation, CG et jeu vidéo sont divisés en groupes. Pour les aider dans leur projet, les étudiants d’ArtFX sont encadrés par Marja Maccotta, coordinatrice des productions, Eric Delacour, superviseur 3D et Brice Maurin, responsable de la section jeu vidéo. Le projet Coeur de Ville en Lumières est une occasion en or pour apprendre à utiliser les logiciels spécialisés en animation procédurale (Mash dans Maya, After Effect, Nuke…). 

Ainsi, les étudiants d’ArtFX ont eu trois semaines pour animer la façade de l’Agora et ainsi, allumer des milliers d’étoiles dans les yeux des spectateurs. 

 

Dragora 
Un dragon se cache dans l’Agora. Pas de panique, l’animal mystique explore les lieux à travers de multiples décors, foisonnant de couleurs et de lumières. Laissez vous emporter dans une aventure originale teintée d’inspirations à la fois japonaises et cartoons, baroques et futuristes.

Rythm Game
Venez tester votre sens du rythme à deux dans un Rythm Game spécialement créé pour l’occasion. Le défis est d’appuyer sur les bonnes touches en rythme ensemble pour battre le high score et ainsi animer la scène de l’Agora pour le plaisir des spectateurs.

 

Coeur de Ville en Lumières est organisé par la ville de Montpellier, avec le soutien de la CCI Hérault.

Journée Portes Ouvertes, samedi 7 décembre 2019, sur inscription.

Les journées portes ouvertes sont une excellente occasion d’échanger avec les étudiants de l’école et l’équipe d’enseignants, mais aussi de visiter les locaux et d’apprécier les nombreux équipements de pointe de l’école.

Visite privée sur réservation
Deux créneaux possibles : 9h-13h30 ou 13h30-18h
inscrivez-vous ici ! COMPLET (la prochaine JPO aura lieu le samedi 29 février 2020) 

Dans chaque salle, vous pourrez découvrir et expérimenter les différentes disciplines artistiques, les logiciels utilisés et les projets menés au sein de l’école. Les meilleurs travaux des étudiants seront présentés tout au long du parcours.

Vous pourrez poser toutes vos questions sur la réalisation de votre dossier créatif, de votre préparation à l’entretien d’admission, mais aussi du contenu des enseignements, des méthodes pédagogiques innovantes, des opportunités de carrière…

Accès
En voiture : le Campus d’ArtFX Montpellier est situé au 95, rue de la Galéra – 34090 Montpellier.
L’école ArtFX dispose d’un parking uniquement accessible aux personnes à mobilité réduite. Il est possible de se garer gratuitement à proximité de l’école : Rue de la Galéra et Rue Saint-Priest.

En Tram : Ligne N°1 – Direction Mosson, arrêt Malbosc

En Bus : Ligne 116, arrêt Malbosc, Euromédecine
Ligne 24, arrêt Galéra, Croix de lavit, Malbosc

 

Restauration possible sur place au restaurant La Ô

ArtFX reconnue Centre d’excellence par Toon Boom

La 2D à ArtFX ?

Une nouvelle formation en phase avec les besoins du secteur

Depuis la rentrée, le nouveau cursus d’ArtFX forme deux classes aux métiers de l’animation 2D et de la stop-motion. Elle prépare de manière intensive des artistes professionnels se destinant aux métiers de la 2D et de l’animation en volume. Grâce à un équilibre entre techniques traditionnelles et nouvelles technologies, les étudiants sont amenés à développer leur créativité, à révéler leur univers artistique et technique à travers des workshops métiers encadrés par des professionnels des studios. Au cours de leur formation, ils apprennent à mener des projets en équipe dans les conditions réelles de production professionnelle.
Cette formation se poursuit par un Mastère Cinéma d’Animation qui délivre le titre de Réalisateur Numérique de Niveau 7 (équivalent Bac +5) reconnu par l’Etat.  

 

Un secteur en très bonne santé

Portées par les évolutions technologiques et les attentes du public, les méthodes traditionnelles d’animation reviennent sur le devant de la scène, avec chaque année, un nombre plus important de productions en 2D. En 2018, 30% des films d’animation sortis en salles étaient des films d’animation 2D, et 20% des films en Stop-motion. En France, le secteur de l’animation représente plus de 7 200 emplois, avec une centaine de studios et un marché de 300 millions d’euros. La France est reconnue internationalement pour son savoir-faire et ses talents, ce qui la place au rang de 1er pays producteur européen, et troisième mondial derrière les Etats-Unis et le Japon.
A travers sa formation en Animation 2D & Stop-motion, ArtFX répond à la très forte demande en nouveaux talents des studios.

 

ArtFX reconnue Centre d’Excellence par Toon Boom

L’équipe pédagogique a fait le choix de former les étudiants aux outils Harmony et Storyboard Pro de Toon Boom.
L’éditeur a accompagné l’école dès les début du projet.

Le programme du Centre d’excellence encourage les établissements d’enseignement supérieur à offrir un milieu d’apprentissage de qualité professionnel aux étudiants qui aspirent à une carrière en animation ou storyboarding grâce à l’enseignement poussé des logiciels Toon Boom. Les étudiants en animation inscrits et leurs enseignants reçoivent un abonnement annuel gratuit aux logiciels Harmony et Storyboard Pro. 

 

 


Toon Boom Animation Inc.

Le logiciel de Toon Boom Animation Inc. est la référence mondiale pour l’animation et le storyboard. Les solutions Storyboard Pro et Harmony offrent à tous, passionnés et professionnels, la liberté artistique de créer dans n’importe quel style et de publier efficacement n’importe où. De très nombreux studios ont choisi le logiciel d’animation Toon Boom pour le développement et la création de leurs productions : Disney Television Animation, Amazon, Fox Television Animation, Nelvana, Ubisoft, Toei Animation, The SPA Studios, Xilam et Boulder Media.

ArtFX diffuse les films de fin d’études 2019 en exclusivité

ArtFX diffuse les films de fin d’études de la promo 2019 en exclusivité pendant seulement 1 mois.

Jusqu’au 10 décembre, 9 des 11 films de fin d’études 2019 seront accessibles dans leur intégralité. Découvrez en avant-première : Coin Coin Final, Eos, Final Lap, Instinct, Mr Mappleton, Opale, Ragnarok, The Last Architect, Toki & Dewei.

Une profusion d’univers, de personnages, d’expériences mais surtout d’histoires qui vous permettront de voyager du Japon à la Scandinavie, des rues de Paris à une cabane au fond des bois, ou encore de devenir viking, architecte ou féroce chien chasseur…

Pour aller plus loin, les making-of des films vous sont aussi dévoilés.
Ils contiennent une véritable mine d’informations sur la réalisation des films, les secrets de tournage et les trucs et astuces des étudiants pour vous faire rêver.

 

Les projets étudiants d’ArtFX sur le podium mondial du classement The Rookies 2019

Les projets de fin d’études de l’école ARTFX obtiennent la 1re place mondiale des écoles d’effets spéciaux, 2e place en animation 3D et 2e place en jeu vidéo dans la catégorie « Production Excellence » du classement internationale The Rookies 2019

 

The Rookies, site international de référence,  délivre chaque année un classement des meilleures écoles de création digitale dans lequel ArtFX est placé, cette année encore, dans le top 10.

Alors que depuis 6 ans, ce classement est basé sur les performances individuelles des étudiants. Cette année le collège de 190 professionnels constituant le jury a décidé de créer une nouvelle catégorie nommée « Production Excellence » récompensant le travail en équipe réalisé par les étudiant sur leurs projets de fin d’études pour établir un classement des 500 écoles recensées à travers le monde.

L’école ArtFX dans le classement Rookies World School Rankings® 2019 :

Catégorie « Production Excellence » :

  • 1re Visual Effects Schools 2019 – écoles d’effets spéciaux
  • 2e 3D Animation Schools 2019 – écoles d’animation 3D
  • 2e Game Design & Development Schools 2019 – écoles de Game Design & Développement

Catégorie « Best Art Schools in The World 2019 »

  • 6e Best Visual Effects School 2019 – Meilleures écoles d’effets spéciaux (2e française)
  • 8e Best Animation Schools 2019 – Meilleures écoles d’animation (2e place française)
  • 9e Best Concept Art & Illustration Schools 2019 – Meilleures écoles de concept art et illustration 2019 (1re et unique école française)

Des visites de studios, une cérémonie, un trophée !

Ce séjour express à Los Angeles s’annonce très intense. Nous avons à la fois envie de découvrir les lieux mais aussi de rencontrer des professionnels à l’occasion de notre nomination aux VES. Dimanche et lundi seront consacrés au tourisme et à la visite de Dreamworks. Mardi c’est le jour de la cérémonie officielle de remise des prix. Cette journée sera dédiée au repos, à la préparation et aux rencontres !

Day 2 – Dimanche 3 février

Nous voilà donc tous les 4 parachutés à Los Angeles avec la folle envie de visiter la ville, capitale du cinéma !

Los Angeles - VES Awards 2019 - ArtFX

Nous prenons un Uber en direction de The Grove, un centre commercial en extérieur assez atypique. Les garçons ont fait des repérages pour leurs costumes. 🤵🤵🤵  Pizza et donuts au menu de ce déjeuner typique américain !

Ensuite nous avons rejoint Benoit Berthe Siward de The Animation Showcase. Stratégiste spécialisé dans la diffusion de films d’animation et d’effets spéciaux, habitué à travailler avec des écoles comme ArtFX. Il nous a donné rendez-vous pour nous préparer à la journée de mardi et nous expliquer comment se déroulait exactement la cérémonie, où rencontrer les pros etc. Pleins de bons conseils !

L’après-midi, la cousine de Thomas nous a emmenés pour un petit tour guidé dans Los Angeles. Nous sommes passés par Sunset boulevard, au cimetière de Hollywood forever, depuis lequel nous avons pu apercevoir le Hollywood sign ainsi que la tombe de Joe Dassin ! Et pour terminer, défilé obligatoire sur le fameux ‘Walk of fame’ d’Hollywood !

DAY 3 – LUNDI 4 FÉVRIER

Pancakes pour le breakfast ! Nous avons appris à nos dépens que les portions américaines n’étaient pas les mêmes qu’en France 😊.

C’est donc bien repus, que nous sommes allés faire un peu de shopping et un petit tour dans Downtown. Puis direction Glendale pour visiter les studios DreamWorks !

En tant qu’étudiants nommés aux VES Awards, nous avons eu le privilège d’être accueilles dans l’un des plus célèbres studios d’animation. Nous avons même eu droit à une projection privée de 2 courts-métrages : Bird Karma et Bilby. La visite est longue car le campus est immense ! Elle se termine par un apéritif lors duquel nous avons pu rencontrer des artistes du studio et échanger avec eux.

Los Angeles, ville tentaculaire des États-Unis, d’où pourrions-nous t’observer le mieux ? De l’observatoire Griffith bien sûr ! Point de vue sublime et perché au-dessus de tout L.A… Pour finir la journée, nous nous rendons à Santa Monica pour rejoindre 3 anciens étudiants d’ArtFX : Maxime Marline, Hugo Medda (eux aussi nommés aux VES pour le studio Important Looking Pirates) et Rico Suyang Wang.

DAY 4 – MARDI 5 FÉVRIER

Ce matin c’est grasse matinée pour récupérer du jet lag ! Aujourd’hui on se fait beaux et on se prépare pour la grande soirée de remise des prix : shopping de dernière minute, préparation de cartes de visites, coiffeur etc.

Direction le Beverly Hilton, l’hôtel où se déroule chaque année la cérémonie des VES Awards.  Après être allés chercher nos tickets nous foulons le tapis rouge vers le photo call officiel. Ensuite nous avons bu un verre sur la terrasse de notre chambre d’hôtel pour se détendre avant le grand moment ! Puis nous sommes descendus dans la salle pour manger où plus de 330 tables de 10 personnes étaient dressées. Nous cherchons notre table… Elle est tout devant. Autant dire que nous avions la pression !

Les gens s’installent petit à petit. En regardant autour de nous, on s’aperçoit que nous sommes entourés des plus grands leaders de l’industrie des effets spéciaux, parmi eux Autodesk, Technicolor, Marvel et the Mill ! Pendant le repas nous échangeons avec ces représentants.

Comme aux Oscars, la cérémonie est animée par des stars de cinéma comme Patton Oswalt, Steve Carell et James Marsden. L’annonce du prix des « Meilleurs Effets visuels dans un projet étudiant » arrive en 8e position. Nous sommes invités à monter sur le podium pour récupérer notre trophée et dire quelques mots au micro. Juste après ce passage émouvant, nous avons suivis les organisateurs dans les coulisses pour signer des papiers officiels, répondre à une interview et prendre des photos avec le trophée, entre autre avec les représentants d’Autodesk, qui nous ont beaucoup soutenus toute la soirée.

Après la remise de tous les prix, les grandes pointures de l’industrie sont venus nous féliciter pour notre travail : Marvel, The Mill, The Third Floor, Important Looking Pirates… Quel honneur ! Nous avons aussi échangé avec des étudiants de la Filmakademie, nommés dans notre catégorie.
 
Direction l’after party pour fêter cette victoire dignement ! Nous avons profité de ce temps informel pour discuter avec des professionnels du secteur, étendre notre réseau ! C’est à ce moment là que nous avons retrouvé Maxime Marline et Hugo Medda, tous deux artistes chez Important Looking Pirates.
 
Le lendemain matin, un des responsables des VES Awards est venue nous chercher pour nous faire visiter le studio Fonco, qui entre autre, crée des décors, props et miniatures pour le cinéma.
Le Directeur de la création, Fon H Davis nous a fait un tour du studio super intéressant !
 
Avant de reprendre l’avion pour Londres, nous avons visité Santa Monica et sa fête foraine.
Notre vol retour était bercé de belles images et de souvenirs inoubliables… Merci L.A. !
 

Los Angeles, QG du cinéma… et d’ArtFX !

Partis explorer le continent américain à l’occasion de leur nomination aux VES Awards, les 4 co-réalisateurs du court métrage Terra Nova, s’apprêtent à participer à l’une des cérémonies de remise des prix les plus prestigieuses dans le milieu des effets visuels. Ces étoiles montantes du cinéma d’effets spéciaux, sortis de l’école ArtFX en juin 2018, vivent leurs premiers émois d’artistes professionnels. Ils nous racontent.

 

DAY 1 – Samedi 2 février

Le jour tant attendu est arrivé, la liste des nominés au VES Awards vient de tomber. C’est avec stupeur que nous découvrons nos noms sur cette liste !

« Outstanding Visual Effects in a Student Project

Terra Nova
Thomas Battistetti
Mélanie Geley
Mickael Le Mezo
Guillaume Hoarau »

Incroyable ! Terra Nova, notre film de d’études, est le seul projet réalisé par une école française. Quel honneur ! L’excitation monte. Nous pensons à tous les autres anciens d’ArtFX nommés lors de ce prestigieux prix, mais surtout aux réalisateurs des Pionniers de l’Univers et de The Endless, nommés en 2018 et très proches du tapis rouge. La victoire est peut-être pour nous cette fois-ci…

C’est ainsi qu’un voyage imprévu pour Los Angeles s’organise. Quelques jours plus tard, après 12h de vol en partance de Londres, nous arrivons finalement tout les 4 à Los Angeles, capitale mondiale de l’industrie du cinéma, avec un planning bien chargé !

Au menu de cette première journée : visites de studios et un peu de tourisme.

Afin de se remettre du jet-lag, nous passons notre première soirée dans le calme. Il nous faut des forces pour attaquer ce séjour intense qui nous attend !

La suite dans un prochain épisode 😉

 

5 films – 1 oscar pour les artéfixiens

Cette année, sur les 5 films nominés aux Oscars pour les meilleurs effets spéciaux, on trouve des anciens d’ArtFX au générique ! Ils sont plus de 20 à travailler dans les plus gros studios internationaux et à signer des shots dans les films et séries les plus vus. Les plus anciens sont sortis d’ArtFX en 2006, les plus jeunes ont quitté le nid il y a seulement 2 ans  ! Résultats le 4 mars prochain. Bravo à eux.

Et les nominés sont…

 

STAR WARS EPISODE VIII: THE LAST JEDI

Ludovic FREGÉ / Promo 2013 / Digital compositor

Jessie HERENG / Promo 2015 / FX TD

Sophie BECK / Promo 2009 / Layout & matchmove artist

Cédric BATTUDE / Promo 2010 / Digital compositor

Julien DUBUSSET / Promo 2011 / FX animator

Julien DUBUSSET / Promo 2011 / Lead paint & roto

Gérald BLAISE / Promo 2006 / Lead Modeler & 3D concept artist

 

 

BLADE RUNNER 2049

Arnaud  HAVART / Promo 2009 / Matte painter

Guillaume PALÉGIE / Promo 2009 / Senior digital compositor

Tangi VAILLANT / Promo 2015 / FX TD

Bastien MULLER / Promo 2011/ Environment TD

Marie TRICART / Promo 2014 / Matte painter

 

GUARDIANS OF THE GALAXY VOL. 2

Gaëlle SEGUILLON  / Promo 2013 / Digital matte painter

Quentin MEDDA / Promo 2013 / Texture artist

Béranger MAURICE / Promo 2012 / CG animator

Adrien LAMBERT / Promo 2013 / Lookdev – Shading

Marie-Charlotte DERNE / Promo 2014 / FX TD

Pierre VALLERICH / Promo 2016 / Lighting TD

 

KONG: SKULL ISLAND

Julien DUBUSSET / Promo 2010 / FX animator

Simon RAFIN / Promo 2007 / Senior Compositor

Léa VUILLEMIN / Promo 2011 / Lead paint & roto

 

 

WAR FOR THE PLANET OF THE APES

Thomas MOURAILLE / Promo 2006 / Senior lead matte painter

 

Des Frenchies à L.A. – ÉPISODE 3

Lundi 12 février – Un peu de niaiseries avant le D-Day

Journée détente avant la grande soirée de cérémonie qui s’annonce énorme et un peu stressante pour nous ! Direction Universal Studio Hollywood !

 

Au menu de ce parc géant : des studios de cinéma et des décors de films ou de séries comme Transformers, Jurassic Park, Les Simpson. Des rues entières de fake ! Vraiment impressionnant… Les tanks de Transformers sont carrément en bois mais on y croit !

 

 

Mardi 13 février – Le verdict

C’est le grand soir. Les 6 petits frenchies enfilent leurs costumes. Ils sont prêts pour cette grande soirée qui sera peut-être l’une de celle qui va changer leur vie… On se fait petite souris et on les suit jusqu’à l’hôtel Hilton qui accueille la 16e édition des VES Awards…

 

Mikel, au nom de tous, raconte :

“Cette nomination représente énormément pour nous. C’est pour certain d’entre nous l’aboutissement de 7 années d’études, d’acharnement et de travail ! C’est déjà une énorme récompense pour nous d’être reconnu au niveau international en étant nominés.

Autant dire que nous somme très fiers d’être ici aujourd’hui et que l’émotion sera de la partie à la cérémonie !

Le Uber nous dépose devant le palace Hilton. Nous débarquons dans un autre monde. Des paillettes et du luxe partout !

 

La cérémonie commence. À chaque fois, quelqu’un monte sur scène et annonce la catégorie, puis les nominés, ensuite l’annonce du gagnant, et enfin le discours de remerciements.

Un invité de marque était présent à la cérémonie : Marc Hamill alias Luke Skywalker ! Nous l’avons cherché toute la soirée pour un selfie ou une poignée de main en vain… Il s’est volatilisé après la cérémonie…

 

 

C’est notre tour. La catégorie des projets étudiants… Quel suspens ! Les 4 films nominés sont annoncés : les 2 films d’ArtFX Les Pionniers de l’Univers et The Endless, le film Hybrids de l’école MOPA et Creature Pinup de Filmakademie…

Et le gagnant est… Hybrids. Ce n’est pas pour cette année qu’ArtFX recevra cet honneur. Nous sommes tristes mais aussi tellement contents d’avoir pu toucher du doigt cette récompense et d’être arrivés jusque là !

 

 

Direction le bar pour nous remettre de nous émotions et trinquer à notre belle aventure. Nous avons profité de ce moment un peu moins formel pour discuter avec quelques personnes : des producteurs, des commerciaux, des artistes, mais difficile de savoir vraiment qui faisait quoi dans cette foule de costumes !

Bon c’est pas tout mais nous demain on rentre à Montréal et on décolle aux aurores ! Fin de cette épopée américaine. Merci de nous avoir suivis !

 

 

Qu’est-ce qu’ils deviennent aujourd’hui ?

The Endless

  • Corentin Gravend : Compositor à Atomic Fiction Montréal (Saison 2 de Stranger Things). Il va rejoindre le studio Mr X à Montréal.
  • Romaric Vivier : il travaille à la CGEV à Paris comme compositeur numérique.
  • Édouard Calemard : CG Generalist au studio ILP à Stockholm.
  • Nicolas Lourme : Lighting artist à Digital District Montréal sur le film Extinction.
  • Claire Le Teuff : après avoir travaillé à Goodbye Kansas à Londres, elle est Compositor dans le studio Luma Picture à Melbourne.
  • Mikel Zuloaga : FX artist à Atomic Fiction sur le film Pacific Rim 2. Il vient de décrocher un contrat de permanent !

 

Les Pionniers de l’Univers

  • Clémentine Courbin : Lighting artist à Digital District Montréal.
  • Benjamin Bernon : CG Generalist au studio ILP à Stockholm.
  • Matthieu Guevel : storyboard artist dans le studio TAT à Toulouse.
  • Jérome Van Beneden : 3D animator au studio TeamTo à Valence.
  • Anthony Rege : 3D animator au studio TeamTo à Valence.

ArtFX is jaming around the world!

En toute discrétion, l’école ArtFX a participé à la plus grosse game jam du monde réunissant 42 8000 jammers, répartis dans 803 lieux à travers 108 pays : la 10e Global Game Jam® ! Du vendredi 26 au dimanche 28 janvier derniers, les étudiants de la section Jeu Vidéo ont organisé la Jam au sein de l’école. En tout, ce sont 38 participants répartis en 7 équipes qui ont réalisé 6 jeux vidéo en 48h. Cette année, le thème à respecter était « Transmission ». 

Vendredi après-midi, fin de la semaine.

Les cours sont terminés, les salles se vident, les lumières s’éteignent, les ordinateurs se mettent en veille… Ça sent le week-end de repos qui commence. Mais dans la salle 112, quelque chose se prépare. Un événement va commencer…

 

 

Les étudiants de la section Jeu vidéo arrivent avec sur leur dos un sac avec des affaires pour le week-end : barres de céréales, boissons vitaminées, brosse à dent, pyjama même… ! Cette année, ArtFX participe à la Global Game Jam, l’événement le plus fédérateur dans le milieu des gamers, en tant qu’hôte. C’est-à-dire qu’elle est référencée comme un lieu accueillant des personnes extérieures à l’école souhaitant participer.

 

 

Sur les 38 inscrits, 4 jammers n’étaient pas des étudiants d’ArtFX. Nous avons eu l’honneur de recevoir pour l’occasion deux professionnels du studio Ubisoft : Dino Aineri (Programmeur) et Antoine Arthur (FX Artist). Quentin Baudry, Sound designer indépendant sur le projet de fin d’étude des 3e année Jeu Vidéo, était aussi de la partie. Parmi les participants, 4 alumni se sont incrustés dans les équipes ! Quatre anciens diplômés de la section Réalisation Numérique, aujourd’hui Game artists ou Game designers se sont prêté au jeu ! Le reste des jammers était constitué d’étudiants en 1ère, 2e ou 3e année de la section Jeu vidéo.

 

Vendredi 18h, top départ !

Top officiel du compte à rebours de cette Game Jam internationale. Les participants attendent avec impatience les instructions. Sur un écran, la vidéo d’introduction fournie par les organisateurs de la GGJ est lancée. C’est alors que le thème à respecter dans la production des jeux est dévoilé : « Transmission ».

C’est parti ! Les équipes se forment, et la production des jeux commence. Sept groupes se constituent mélangeant étudiants, professionnels et anciens diplômés. Cette joyeuse équipe va faire marcher sa matière grise pendant 48h !

Le rythme de travail est intense. Certains n’hésitent pas à ne dormir que quelques heures, voire pas du tout, pour faire avancer la production. Pour « respirer » un peu et se relaxer, un spot détente avait été mis en place avec un stand VR (HTC Vive) et un point console (PS4 et PS VR).

 

Dimanche 18h, gong…

 48h complètement éveillé c’est long. Mais 48h à créer un jeu vidéo terminé et jouable c’est court !

C’est l’heure de faire le bilan. L’enchaînement des nuits blanches commence à se faire sentir… Sur les 7 équipes constituées, 6 ont terminé leur jeu. Et les 6 fonctionnent. Ils sont immédiatement envoyés aux organisateurs de la Global game Jam pour être publiés sur leur site. Beau score !

 

 

Voici leurs petits noms :

  • A-Phone : le joueur incarne un robot qui doit transmettre un message via un code à un autre robot dans le but de trouver la vraie signification de son message. Ce jeu s’intéresse aux notions d’exploration et de mémoire.
  • Accross the Void : dans ce jeu, le joueur contrôle une âme solitaire perdue dans un endroit vide et étrange. Le joueur va rencontrer des statues aux pouvoirs différents.
  • Huguette 2, The Comeback : Vegan City : 2e opus d’un jeu créé par les mêmes jammers l’année dernière lors de la Global Game Jam. Cette fois-ci, Huguette est fâchée avec les végétaliens. Elle défèque sur eux pour les transformer en carnivores !
  • MST (My Secret Travel) : un jeu d’action et d’arcade pour faire faire des combats entre les Boss. Une arme, des balles, un bouclier, et deux joueurs.
  • Trans-Mission : Bienvenue au WAAHP (Agence Internationale Contre les Gens Horribles), une agence d’espionnage qui tente de maintenir la paix mondiale. La mission du jour, si vous l’acceptez, est d’infiltrer une fausse association LGTBI qui vend et trafique de la drogue, des armes et des êtres humains. Ce ne sera pas une mission difficile ou impossible, mais une « Mission-trans ». Infiltrez une de leurs bases, trouvez des indices et maitrisez-les, on compte sur vous !
  • Zzzbioonnn : c’est un jeu qui oppose plusieurs joueurs (de 2 à 4) avec des armes à feu et des épées. Les revolvers disent « zzzbioonnn ! »

 

Les 6 jeux créés par ArtFX sur le site de la GGJ 2018 : VOIR LES JEUX

 

Des Frenchies à L.A.

Dimanche 11 février

 

Mikel vous me recevez ? 5/5 ! La connexion France-L.A. est parfaite ! Voici la suite du périple, riche en sensations fortes, de nos 6 jeunes alumni.

 

“Notre 2e jour a été très chargé ! Nous avons décidé d’aller à l’observatoire Griffin qui surplombe L.A. C’est sans doute le meilleur endroit pour voir le paysage et les fameuses lettres “Hollywood” incrustées dans la montagne !

Nous avons ensuite fait une petite randonnée dans les collines autour de l’observatoire (Mont Hollywood). De là, on avait une vue panoramique de toute la ville. Et on s’est rendus compte qu’on était face à une ville vraiment gigantesque !”

 

Puis direction Santa Monica avec un Uber pour voir son fameux ponton. Un endroit que Mikel connait bien car il a travaillé plusieurs mois sur une séquence du film Pacific Rim 2 qui a été tourné à cet endroit précis. Encore un peu de marche pour nos 6 jeunes aventuriers. Cette fois c’est sur la plage qu’ils s’échouent un moment. Et pas n’importe laquelle : Venice Beach.

 

 

“C’est un endroit très fréquenté et le mélange de la population est assez incroyable. On a pu voir des “green doctors” qui vendent de la weed (c’est légal ici et ça se voit !), des voyantes, des culturistes, et les fameux skaters qui se donnent en spectacle ! Un superbe coucher de soleil a accompagné une petite bière partagée entre potes.

 

 

Nous revoilà dans le Uber en direction d’un endroit un peu spécial pour nous… Ce soir, on s’est rendus dans un stand de tir ! Nous avons testé différentes armes et à notre grande surprise, les balles étaient réelles ! Ce rapport aux armes est assez fou… Les débutants visionnent une vidéo tuto pour comprendre le fonctionnement d’un fusil d’assaut. 3 minutes après, hop, on est prêt à tirer ! Les sensations de tir étaient assez particulières mais on s’est quand même bien amusés.

Demain, on a décidé de se réserver une journée entière de fun avant la grande cérémonie de remise des prix. Cap sur le Park Universal Studio ! À demain pour la suite…”

 

Des Frenchies à L.A. – ÉPISODE 1

 

En direct du sud de la Californie avec Nicolas, Corentin, Édouard, Mikel, Clémentine et Benjamin ! Tous les 6 sont d’anciens artéfixiens et sortent de la promo 2017. Et ils trépignent en ce moment même dans les rues de Los Angeles, en attendant la cérémonie officielle de remise des prix des VES prévue le 13 février à 17h30. Il y a quelques jours, cette équipe représentant les deux films nominés aux Visual Effects Society Awards, décidait à la hâte de s’envoler vers les États-Unis pour, peut-être, fouler le tapis rouge de la prestigieuse cérémonie, et, qui sait, repartir avec l’équivalent des Oscars pour les Effets spéciaux.  

C’est la 5e année que l’école ArtFX se retrouve au grand rendez-vous international des Effets spéciaux ! Depuis 2012, les films de fin d’étude sont nominés aux VES Awards. Un grand honneur et une sacrée notoriété pour les étudiants tout juste sortis de l’école. Pour cette 16e édition, deux films sur quatre nominés dans la catégorie “Meilleur film à effets spéciaux pour un projet étudiant”, sont signés ArtFX : The Endless et Les Pionniers de l’Univers.

 

 

Dans leur valise, les 6 réalisateurs ont emmené carnet de note et appareil photo pour jouer les reporters et nous faire vivre cet événement exceptionnel. Mardi 13 février, ils auront sûrement la chance de rencontrer les superviseurs des effets spéciaux de séries et de films tels que Star Wars VIII, Blade Runner 2049, War for the Planet of the Apes, Moi moche et méchant 3, Game of Thrones, Coco ou encore Black Mirror.

 

 

 

“LOS ANGELES – 23:11

L’histoire commence samedi matin par une annulation de vol.

Notre avion qui devait faire Montréal-Detroit a été annulé à cause d’une tempête de neige.

Nous avons donc dû passer par l’aéroport d’Atlanta.

Après avoir goûté la bière locale et seulement 4h de sommeil, nous avons repris l’avion pour L.A.

Arrivée dans l’après-midi pour quelques heures de balade dans la ville.  

Direction Hollywood boulevard pour une grande déambulation sur l’incontournable Walk of fame.

Puis nous avons visité Downtown, mais très vite la fatigue nous rattrape…

Alors cap sur l’hôtel pour rattraper notre déficit de sommeil.

D’ailleurs, on s’endort sur le clavier, alors on vous dit à demain !”

 

 

La suite dan l’épisode 2 à venir…

 

L’équipe en déplacement à Los Angeles

Film The Endless : Nicolas Lourme, Corentin Gravend, Édouard Calemard et Mikel Zuloaga

Film Les Pionniers de l’Univers : Clémentine Courbin et Benjamin Bernon

 

Bons baisers de Bangkok – ArtFX au Siggraph Asia !

On en rêvait depuis longtemps… Cette année, c’est pour de vrai, on y va. On s’envole pour Bangkok ! Non, on ne part pas à l’autre bout de la planète pour visiter les temples et les palais ni manger les meilleurs Pad Thaï… On a pris un billet pour la 10e édition du SIGGRAPH ASIA ! Et on y tient un stand pour présenter notre école aux représentants de l’infographie 3D (CG) et des nouvelles technologies interactives du monde entier. Quel honneur !

Donc du 27 au 30 novembre 2017, l’école ArtFX sera présentée parmi les plus grands noms de l’innovation technologique et de la CG, comme Epic Games, Unity, SideFX, ILM, Pixar ou encore Adobe Systems. Pour ses 10 bougies, le SIGGRAPH ASIA célèbre la vie et la technologie (“The Celebration of life and technology” est le thème de cette édition). On est heureux de fêter ça avec eux !

 

 

LE SIGGRAPH ? C’EST QUOI AU JUSTE ?

ACM SIGGRAPH est une communauté internationale de chercheurs, réalisateurs, scientifiques et chefs d’entreprises qui partagent un intérêt et une passion commune pour la 3D et les technologies interactives. Cette organisation est née en 1974 et son objectif est de promouvoir l’innovation technologique. Deux grands rendez-vous sont organisés chaque année pour réunir les plus grands acteurs du secteur : le SIGGRAPH a lieu dans un pays du continent nord-américain et le SIGGRAPH ASIA dans un pays du continent asiatique. Au programme de ces événements internationaux : conférences (+ de 600 speakers au rendez-vous !), exposition, démonstrations, expérimentations, rencontres…

 

Siggraph Asia 2016

Siggraph Asia 2016

Siggraph Asia 2016

Siggraph Asia 2016

 

Alors autant vous dire que nous sommes plus que fiers de se placer au cœur d’un des événements les plus dynamiques au monde en terme de nouvelles technologies ! Pendant ces 4 jours, on risque d’en prendre les yeux et de remplir notre carnet d’adresse ! En effet, le SIGGRAPH ASIA attire chaque année près de 7000 professionnels d’environ 50 pays différents et passionnés par la recherche, la science, l’art, l’animation, les jeux vidéo, l’interactivité, l’éducation et l’émergences de nouvelles technologies.

Si vous passez par la Thaïlande, vous nous trouverez au stand E14 dans un immense parc expo, peut-être le plus gros du pays, le BITEC (The Bangkok International Trade & Exhibition Centre) ! Sinon, on vous donnera des nouvelles sur notre page Facebook et sur Twitter ! Stay tuned.

#ArtFXinAsia Siggraph Asia

 

 

NOUS SUIVRE

#ArtFXinAsia
#SIGGRAPHAsia

 

INFO PRATIQUES

SIGGRAPH ASIA
Du 27 au 30 novembre 2017
BITEC – Bangkok – Thaïlande
https://sa2017.siggraph.org/

Effets Stars – Compèt, conf et démo

On est présents sur tous les fronts ! Pour la 2e année consécutive, ArtFX participe au Festival International des Effets spéciaux, Effets Stars, du 15 au 19 novembre 2017 à Montpellier. Films en compétition, démonstrations de VR (réalité virtuelle) et conférence, notre participation à ce festival de dimension européenne est multiple !

 

FILMS EN COMPÉTITION

9 courts métrages de fin d’études ont été sélectionnés dans les catégories FX Live et Animation 3D, et seront peut-être récompensés lors du palmarès le dimanche 19 novembre à 19h30.  Les films VFX sélectionnés : Red Dawn, Blink et Ad Astra pour la promo 2016 ; Yemanja et The Endless pour la promo 2017. Dans la catégorie animée, Selfie Cat et Knight to Meet You (promo 2016), Les Pionniers de l’Univers et Fauche qui peut (promo 2017) représenteront ArtFX. On leur souhaite bonne chance !

Les films sélectionnés au festival Effets Stars 2017 à Montpellier

RÉALITÉ VIRTUELLE ET JEUX VIDÉO EN DÉMONSTRATION

En plus des projections de films et des rencontres professionnelles, le festival propose un SFX Park. Dans cet espace consacré à la découverte des métiers des effets spéciaux, ArtFX proposera des sessions découvertes de la réalité virtuelle. Les premiers prototypes de jeux vidéos de la promo 2017 de la section Jeu Vidéo seront en accès libre ! Venez jouer à Rio2050, Arashi, Bloom ou encore Xenophever !

Jeu vidéo Rio2050 réalisé par la promo 2017

Démonstration du jeu vidéo Rio2050 réalisé par la promo 2017

CONFÉRENCE POUR TOUT SAVOIR SUR LES EFFETS SPÉCIAUX

Le dimanche 19 novembre à 16h, ArtFX sera autour de la table avec les studios français Mikros et BUF pour parler des effets spéciaux numériques à l’échelle de notre pays. Une occasion pour nous de valoriser le parcours de nos étudiants, recrutés entre autres par ces deux studios très réputés !

 

INFO PRATIQUES

Effets Stars – Festival International des Effets Spéciaux

Du 15 au 19 novembre 2017

Cinémas Gaumont Montpellier Multiplexe

www.effetsstars.com

ArtFX crève l’écran à la Cité des Sciences !

Grande année pour ArtFX ! ArtFX, l’école française des effets spéciaux, de l’animation 3D et du jeu vidéo, a contribué à l’élaboration de la nouvelle l’exposition temporaire de l’année à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, “Effets spéciaux, crevez l’écran !” (du 17 octobre au 19 août). Étudiants et enseignants ont travaillé tout au long de l’année pour apporter leur touche à cette rétrospective inédite sur les effets spéciaux.

 

Autour de l’exposition, le 15 décembre, ArtFX invite professionnels du cinéma, futurs et anciens étudiants à l’auditorium de la Cité des Sciences pour découvrir un secteur très fructueux, où les métiers sont souvent méconnus, mais très nombreux. À travers des témoignages concrets et la présentation de parcours d’étudiants, vous découvrirez un envers du décor hyper dynamique aux possibilités de carrières infinies.

 

 

L’EXPOSITION “EFFETS SPÉCIAUX, CREVEZ L’ÉCRAN !” – 17 octobre 2017 > 19 août 2018

EN COPRODUCTION AVEC LE CNC
AVEC LE SOUTIEN DE STUDIO CANAL, ARTFX, CHRISTIE ET MAKE UP FOREVER

Gilbert Kiner, directeur de l’école ArtFX, a fait partie du commissariat scientifique de l’exposition, aux côtés de personnalités de studios d’effets spéciaux, de chercheurs, artistes, concepteurs de logiciels, auteurs ou directeurs de musées. Ainsi l’école a activement participé à la conception de cette exposition, imaginée par la Cité des sciences et de l’industrie et coproduite par le Centre national du cinéma et de l’image animée.

Qu’il s’agisse de films d’action, de science-fiction, d’animation ou encore de publicités, les productions contemporaines les plus marquantes s’appuient toutes sur des effets spéciaux et offrent des créations cinématographiques et esthétiques toujours plus impressionnantes. Reposant sur un ensemble de techniques et de technologies qui procurent l’illusion d’actions, la simulation d’objets, de personnages et de phénomènes exceptionnels, les effets spéciaux restent par essence méconnus et empreints de mystère. L’exposition dévoile l’art, les techniques et les innovations déployés en la matière par l’industrie cinématographique et audiovisuelle.

Avec cette exposition, la Cité des sciences et de l’industrie offre à ses visiteurs la possibilité de découvrir l’envers du décor d’un plateau de cinéma. La scénographie immersive de l’exposition propose un parcours en quatre lieux qui illustrent les quatre étapes de la chaîne de production audiovisuelle. Avec un design propre à chaque univers, l’exposition présente un bureau de reproduction, un plateau de tournage, un studio de post-production puis une salle de cinéma. Comment ces fameux effets spéciaux sont-ils pensés, intégrés au scénario et matérialisés ? Quels sont les métiers et compétences impliqués ? Autant de questions auxquelles l’exposition répond en présentant toutes les étapes de conception et de réalisation d’un film, de l’écriture jusqu’à la projection en salle. Et ce, à travers des dizaines d’extraits de films, soigneusement sélectionnés.

Rencontre professionnelle Effets spéciaux, métiers du futur

Journée professionnelle « Effets spéciaux, lumière sur les métiers du futur » à la Cité des Sciences et de l’Industrie – Vendredi 15 décembre 2017

JOURNÉE PROFESSIONNELLE – “EFFETS SPÉCIAUX : LUMIÈRE SUR LES MÉTIERS DU FUTUR”

VENDREDI 15 DÉCEMBRE 2017 – AUDITORIUM DE LA CITÉ DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE
AVEC LES ÉQUIPES DES FILMS BLADE RUNNER 2049, STAR WARS… ET DES STUDIOS DE VFX

Le vendredi 15 décembre, ArtFX organise trois conférences-tables rondes dans l’auditorium de la Cité des Sciences pour présenter les métiers des effets spéciaux, des métiers de l’ombre en plein essor. Pour mieux comprendre la réalité de ce secteur et donner un visage à les profils professionnels d’avenir, superviseurs des effets spéciaux, recruteurs, directeurs de formation, artistes, graphistes et techniciens de la 3D, témoigneront.

GRATUIT > SUR INSCRIPTION

 

PROGRAMME

10h – Dans les coulisses des derniers blockbusters

[Conférence]

Derrière chaque grand film à effets spéciaux, on trouve des dizaines de métiers techniques et artistiques. Ces métiers sont accessibles à tous ! C’est ce que les équipes de Blade Runner 2049, Star Wars, Kingsman 2 ou bien encore Thor : Ragnarok, nous expliqueront en plongeant dans les coulisses de la fabrication des effets spéciaux.

Des anciens étudiants d’ArtFX, en poste aujourd’hui dans les grands studios d’animation et d’effets spéciaux comme MPC, Framestore, Double Negative, parleront de leur parcours et des scènes auxquelles ils ont participé dans les derniers films à l’affiche.

Intervenants :

Sylvain Lorgeou, Concept artist – Studio Framestore / Film : Blade Runner 2049, Denis Villeneuve

Marc Menneglier, Ancien étudiant d’ArtFX, Look Dev Artist – Studio MPC / Film : Alien Covenant – Ridley Scott

Autres intervenants à venir : anciens étudiants d’ArtFX en poste dans les studios Framestore et Double Negative.
Modérateur :

Baptiste Heynemann, Chef du service des industries techniques et de l’innovation au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)

 

14h – Entrez dans le monde des effets visuels

[Table-ronde]

Comment trouver la bonne formation et les écoles en phase avec les studios pour accéder aux métiers des effets spéciaux ? Des directeurs d’écoles présenteront leurs formations, innovantes et adaptées aux besoins des studios. Des recruteurs de studios internationaux, toujours à la recherche de nouveaux talents, montreront que ce secteur est en constante progression et que les opportunité d’emploi se multiplient.

Intervenants :

Gilbert Kiner, Directeur de l’école ArtFX

Dominique Trocnet, Directrice des études chez École Nationale Supérieure Louis Lumière

Baptiste Heynemann, Chef du service des industries techniques et de l’innovation au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)

Autres intervenants à venir : recruteurs des studios Illumination Mac Guff, Mikros Image, One of Us, CGEV.

Modérateur :

René Broca, consultant indépendant, maître de conférences et délégué général du RECA (réseau des écoles françaises de l’animation)

 

16h – Cinéma : quand le code crève l’écran

[Conférence]

Comme dans le secteur du jeu vidéo, le cinéma est devenu une mine d’or pour les métiers de la programmation informatique. Des programmeurs 3D (ou TD) en poste dans les studios viendront parler de ces métiers de l’ombre, mais indispensables dans la chaîne de réalisation d’un film. À mi chemin entre l’infographiste et l’ingénieur du pôle Recherche et Développement, le programmeur 3D met ses compétences techniques très pointues au service des artistes, graphistes et animateurs pour libérer leur créativité. Formations courtes et carrières assurées !

En présence des Programmeurs en effets spéciaux des studios Double Negative, Mikros Image, Mac Guff Line et des responsables de formation des écoles ATI Paris 8 et ArtFX.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

>> Après chaque rencontre, une visite gratuite est prévue avec les commissaires de l’exposition de la Cité des Sciences.

 

LIENS

> EVENT FACEBOOK DE L’EXPO

> EVENT FACEBOOK DE LA JOURNÉE PROFESSIONNELLE

> CITÉ DES SCIENCES

 

La tournée 2017-2018 d’ArtFX dans les salons !

Tout au long de l’année, ArtFX se rend dans de nombreux salons étudiants et événements professionnels pour vous présenter l’école, répondre à vos questions et vous accompagner dans votre orientation. Équipe pédagogique, étudiants en formation et parfois anciens étudiants en poste dans des studios sont présents sur le stand pour vous aider à vous projeter dans les métiers des effets spéciaux (VFX), animation 3D, image de synthèse 3D et jeu vidéo. Read More

Les professionnels des grands studios se confient à ArtFx !

La réalité virtuelle en tournage – FMX 2016 –

La réalité virtuelle en production est de plus en plus utilisée et performante. Elle a permis, par exemple, d’aider énormément la réalisation du film The Walk avec son faible budget de 35 millions de dollars. La ville de New York a été reconstruite comme à l’époque de Philippe Petit (funambuliste français) en image de synthèse (CGI) et a pu être utilisée directement sur le tournage.

 

Read More

ArtFx inaugure son nouveau bâtiment

Vendredi 11 mars dernier, ArtFx a inauguré ses nouveaux locaux en présence de nombreux élus. Lors de son discours, Gibert Kiner, Directeur de l’école et Président du RECA a remercié pour leur présence : Monsieur Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Monsieur Christian Assaf, Député de la 8e circonscription de l’Hérault, Madame Chantal Marion, Vice Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, Messieurs Philippe Boulet  et Laurent Biasetti du développement économique de la Métropole, Monsieur Henri De Verbizier adjoint au Maire de Montpellier, Monsieur Jean Pierre Grand, Sénateur Maire de Castelnau Le Lez, Monsieur Jean Pierre RICO Maire de Pérols et Monsieur Dorel Plantier attaché culturel de la Mairie de Pérols.

 

Read More

De Londres à Los Angeles : tous sur le même bateau !

Six jeunes diplômés d’ArtFx sont en compétition officielle pour les VES Awards avec leur film de fin d’études « Korser ». Cette prestigieuse cérémonie, équivalent des Oscars pour le milieu des effets spéciaux, se tiendra le 2 février prochain à Los Angeles. Actuellement en poste dans des studios à Londres, Vincent Gillian et Emeric nous ont livré leurs impressions sur cette nomination.

 

Read More

S’exprimer à travers la création d’une œuvre d’art…

Dans le cadre d’un projet géré par Franck Basset, les élèves de première année ont dû créer une œuvre d’art de toute pièce. Les consignes étaient très concises. Ainsi, la liberté était quasi totale. « Quasi » car bien évidemment, notre professeur nous a tout de même encadrés tout le long de ce projet pour nous guider un minimum dans notre démarche.

 

Read More

Docteur Frankenstein

Le film de Paul McGuigan raconte les expériences du dr Frankenstein a travers les yeux d’Igor, clown bossu mal traité, dans un cirque et secouru par le dr Frankenstein qui va le soigner de son handicap et lui donner une identité. Dr Frankenstein parle de la relation entre ces deux personnages qui tentent de recréer la vie à partir de chairs inertes ainsi que leur rapport à la religion l’étique et la médecine.

 

Read More

Ce moment tant attendu

 

Une salle de cinéma pleine à craquer et une effervescence toute particulière. Je croise quelques têtes familières parmi mes camarades de 5e année, venus présenter fièrement le fruit de leur labeur. La tension est palpable, mais nos futurs diplômés sont bien entourés car leurs familles ont fait le déplacement pour cette journée si particulière  !

 

Read More

FMX – part II – Au delà des stands, des présentations et des réseaux…

Cette année a été marquée par le 20e anniversaire des FMX de Stuttgart. Les étudiants Estelle Lagarde et Franck Menigoz étaient présents en cette occasion. Lorsqu’ils ne travaillaient pas comme représentant d’ArtFx (stand d’ArtFx et présentation l’école devant une audience d’environ 100 personnes) ils répondaient présents lors de conférences animées par divers artistes et professeurs. Voici le résumé des présentations qui les ont le plus marqué.

 

Read More

ArtFx au FMX 2015 STUTTGART – Allemagne du 05 au 08 mai 2015

 

Cette année a eu lieu le 20e anniversaire du FMX à Stuttgart, un événement organisé par la Filmakademie Baden-Wuerttemberg en coopération avec la Visual Effects Society, l’ACM SIGGRAPH et Eurographics. Cette conférence célèbre et explore les différents champs de l’animation, des effets spéciaux, du jeu vidéo et des transmédias.

 

Read More

Le sens d’un objet dans une vidéo

Dans le cadre du Workshop Projet proposé en 2e année, nous avons construit des mobiles que nous lavons mis en scène dans une vidéo. Afin de nous plonger de façon plus réaliste dans la réalisation d’un projet professionnel, nous avons échangé avec un client fictif et composé avec ses contraintes et demandes bien particulières.

 

Read More

MPC rend visite à ArtFx !

Ben Owen, responsable du recrutement et Mathiew Ovens, Lead Lighting, Lookdev, Digital Artist des studios MPC étaient en visite à ArtFx Mardi 10 mars. Ils évoquent la relation de valeur tissée depuis des années avec l’école et transmettent des conseils aux étudiants. Au terme de la conférence autour du travail des studios MPC ils ont répondu à nos questions.

 

Read More

Des Lauriers pour le RECA !

Photo Woytek Konarzewski

 

Le 16 février dernier Gilbert Kiner, Directeur de l’école ArtFx et Président du RECA, reçoit le prix spécial  du 20e anniversaire des Lauriers de la radio et de la télévision au nom du réseau des écoles d’animation françaises. Cette cérémonie organisée par le Club de l’Audiovisuel de Paris, récompense une avancée spectaculaire dans le domaine de l’audiovisuel.

 

Read More