Comme chaque année, cette 37e édition du festival de Clermont-Ferrand propose une multitude de court métrage venant des quatre coins du monde.

 

 

Plusieurs séances de cinq films sont projetées dans diverses salles de la ville. Nous avons ainsi assisté à une projection dans la plus grande salle, « Jean Cocteau », mettant en avant cinq films dans la catégorie « Compétition française ».

 

 

Nous avons spécialement apprécié deux des 5 films de la sélection et nous avons décidé de vous parler du court métrage K-nada.

Il s’agit d’un film très humain qui nous rappelle sans peine des roads movies à la Little Miss Sunshine ou des films d’auteur comme La Haine. Á la fois, drôle et décalé, ce film nous fait voyager auprès de deux jeunes frères très opposés, mais ayant tous deux un objectif un peu absurde. Ce court métrage se veut vrai, touchant et drôle, un film discret mais vraiment humain et qui surtout ne laisse pas indifférent.

 

 

Et pour conclure cette 37e édition sans en dévoiler trop, je dirais que c’est un film extrêmement intéressant avec une chute inattendue. Mais ce film n’est pas le seul du festival et il ne faut pas s’y cantonner.

 

 

Encore plein de projet peuvent nous réserver de belles surprises, la suite reste à venir.

 

Edouard Calemard