Avez vous déjà rêvé de passer en un clin d’oeil de votre cuisine à votre bureau sans passer par les embouteillages ou les transports en commun bondés ? Non ?..
Eh bien, moi ça m’arrive parfois. Et grâce à un exercice de Compositing , le rêve a bien failli devenir réalité !

 

L’année touchait à sa fin pour les Années 4 d’ArtFX, et il était temps de restituer et mettre en pratique tout ce que nous avions appris en Compositing en général et sur Nuke en particulier !

Marie et Guillaume au cadrage

Marie et Guillaume au cadrage

Quoi de mieux qu’un exercice visant à méler toutes ces techniques ( parfois ardues, d’autres plus simple et révélant de simples « triches visuelles » ). Ainsi nous avons dû mettre un place un effet spécial parmi les plus courants dans l’histoire du cinéma : la téléportation !

 Notre référence-clé était le film Jumpers (Doug Liman, 2008), où certains personnages sont dotés de pouvoirs leur permettant de se téléporter n’importe où sur terre. Il nous était imposé dans cet exercice de réaliser deux plans en mouvement, ou un plan séquence en mouvement, dans lequel un ou plusieurs personnages disparaissaient puis réapparaissaient. Il fallait rendre crédible cette disparition par différents procédés ( interactions sur l’environnement, apparition d’une « jumpmark », effet d’habillage, ou directement sur la vidéo tel un caméra shake, etc… ).

Derrière un rig de travelling vertical, Alexis en pleine reflexion !

Derrière un rig de travelling vertical, Alexis en pleine reflexion !

La préproduction est indispensable à la concotion d’un tel effet. Il faut tout prévoir pour que la post-production se fasse le plus facilement possible. Mais de plus, pour rendre le plan intéressant, il faut bien entendu faire des repérages, préparer quelques tests afin de rendre le visuel le plus alléchant possible.

Le tournage en lui-même était passionant, ces plans devant être relativement dynamiques, il a fallu déployer un certain sens de la débrouillardise et de matériel assez « maléable ». Ainsi, nombre de ces plans ont utilisé des systèmes de grues, de travelling, de mini-steadycam (ou glidecam) ou encore de crosses pour opérer des mouvements de caméra assez esthétiques. Le personnage devant disparaître et réapparaître, il y avait un coté cascade où d’une part la sécurité était de mise et d’autre part les acteurs devaient être dans une bonne forme physique : des sauts sur des matelas, l’utilisation de baudriers pour élever le personnage tout en le sécurisant, etc..

Joceran posant des trackers

Joceran posant des trackers

Il fallait sur le tournage préparer tout ce qui nous aiderait en post-production : utilisation de grilles de distortion, repères tracks, mesures des lieux pour la création d’un layout 3D…. bref, toutes les informations utiles qu’un Superviseur VFX doit savoir ramener d’un tournage.

Et enfin est venue la post-production, bien entendu le plus gros morceau de cet exercice.. Si les tournages se sont fait en équipe pour mutualiser les ressources, le trucage des plans se faisait de manière individuelle. De fait, chacun pouvait se faire plaisir et faire l’effet demandé à sa sauce !

Benjamin préparant des props liquides

Benjamin préparant des props liquides

Faire disparaître complètement le personnage de l’image est une chose qui nécessite beaucoup de procédés à mettre en place :
.Track 3D

.Projection d’images restaurées via l’espace 3D de Nuke, procédé très proche du Camera Mapping.

.Souvent un petit peu de rotoscopie

.Tournage ou création de stockshots

.Création d’une « jumpmark » directement en 2D via Nuke, After Effects,… ou bien en passant par les systèmes de dynamics des logiciels de 3D ( Realflow, Ncloth sur Maya,…)

.Habillage caméra : des camerashake ou des effets de flous sur l’image entière

.L’étalonnage pour rendre le plan plus esthétique et surtout pour que tous les éléments rajoutés fonctionnent entre eux au niveau de la lumière et de la couleur, mais aussi au niveau de la profondeur de champ, du motion blur, de la perspective…

Swan vérifiant le cadre

Swan vérifiant le cadre

Un exercice passionant qui a bien clôturé notre année en VFX que cela soit au niveau des techniques numériques abordées, mais aussi car cet exercice nécessitait de mettre un place un workflow sur la totalité de la production ( préprod, tournage, postprod ) et tout cela dans un temps bien sûr limité !

Vue des rails de travelling à travers un FishEye

Vue des rails de travelling à travers un FishEye

Taïga au cadrage

Depuis le rendu de cet exercice, nous avons eu le temps de « digérer » ces différentes techniques, et maintenant que nous sommes en pleine production de nos films d’Année 5, nous les réinvestissons dans nombres de plans.

Voilà, et si les vidéos de l’exercice de téléportation sont déjà visibles ( ci dessous), pour les films d’Année 5, il vous faudra attendre le mois de juin !

Joceran avec un glidecam

 

Voici une sélection de vidéos des exercices rendus par les élèves de la promotion. (Sélection faite par notre prof référent en Compositing, Aurélyen Daudet, à l’origine de cete exercice)

 

Olivier Raveneau, vidéo de l’exercice:

Joceran Compoint, vidéo de l’exercice:

Léonard Mercier, vidéo de l’exercice:

Etienne Gaulupeau, vidéo de l’exercice, et Breakdown du plan: