Jeudi 23 mai, Salle n°8 d’ArtFx, 13h42 : Fabrice Bousba, directeur de production pour la société Gedeon Programmes, vient de prononcer le mot « trébuchet » (NDLR : engin de siège militaire médiéval). Si le doute était encore permis jusque-là, il s’est à présent envolé tel un moineau face à un semi-remorque rempli de promesses. Nous le ferons ce stage !

La mission de stage : tournage d’un film documentaire historique

Aigues-Mortes – Un Port pour les Croisades est un film documentaire réalisé par Benjamin Fontana, retraçant la construction d’Aigues-Mortes et des deux croisades lancées par Saint Louis.
Déjà, des images de Kingdom of Heaven viennent danser la farandole devant nos yeux rêveurs…
On nous parle de fond vert, de possible caméra Phantom, de batailles, d’explosions de feu grégeois et de trébuchets. On peut dire que Fabrice Bousba sait vendre un stage ! Surtout quand ce dernier n’est pas rémunéré. Mais qu’est-ce qu’une rémunération face à un rêve de gamin ?

Le tournage s’est étalé sur 10 jours dans les environs du Grau-du-Roi, avec notamment 2 jours dans l’Abbaye de Saint-Gilles dont l’éclairage, placé sur échafaudage derrière les vitraux, recréait une superbe ambiance.
Sur les plaines du Grau-du-Roi, un campement médiéval a été reproduit par l’équipe déco et par les groupes de reconstitutions (l’un d’entre eux notamment ayant tourné pour le film Lo Gran Mazel quelques années auparavant.)
Voir la quarantaine de figurants, tous en costumes, évoluer dans ce lieu d’époque était un plaisir de tous les jours, et il était parfois dur de rester concentré au milieu des chansons paillardes !
L’équipe de tournage était également constituée d’une quarantaine de personnes : vieux de la vieille, jeunes dynamiques et increvables stagiaires se mélangeant pour un résultat efficace.

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Clément doit prendre des stock-shots en plongée.

Le déroulement du tournage

Nous étions dispatchés dans différents postes, si bien que la plupart du temps nous n’avions que peu de contacts entre nous durant la journée. Mise en scène, caméra, régie, costumes, décors, FX… nous avions tous une spécialité dans laquelle nous plonger, ayant plus ou moins de responsabilités en fonction des missions que nous confiaient nos supérieurs. Les rares moments pendant lesquels nous pouvions nous retrouver étaient à la cantine du tournage, ou bien lors de corvées collectives où les jeunes muscles des stagiaires étaient toujours réquisitionnés. Mais il était peu évident de se raconter nos aventures avec une grue pesant plus ou moins 8000 tonnes sur les épaules.

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Je dois me placer en retrait pour relayer les annonces du 1er assistant à l'équipe.

Après le plaisir initial, nous nous sommes rapidement habitués à ce grand fond vert de 24 mètres sur 6, ainsi qu’aux problèmes qui y étaient liés. Le premier étant qu’un fond vert de cette taille, ça fait peur aux chevaux !
Mais les promesses furent tenues : nous avons effectivement pu assister à des scènes de batailles (qui seront dupliquées en post-production pour recréer un immense champ de bataille), des cascades de cavaliers, des tirs de trébuchet (miniature), des explosions qui réchauffaient l’atmosphère des soirées frisquettes… Et des défigurations incroyables du maquilleur FX qui en l’espace d’une demi-heure pouvait brûler le visage d’un acteur, ou recréer des plaies d’un réalisme effrayant (pour le plus grand bonheur des stagiaires d’ArtFx). Certains d’entre nous avons même eu le plaisir d’être habillés et maquillés en paysans pour faire un petit peu de figuration.

La Team ArtFx en action !

Vers la fin du stage, une partie de notre groupe a eu la chance de reproduire une équipe secondaire de tournage, l’équipe principale tournant dans un lieu différent.
Le responsable FX jouant le rôle de réalisateur, nous l’avons aidé à tourner des stock-shots de scènes de vie dans le campement médiéval, avec une troupe de reconstitution, et ce devant le fond vert. Après une année chez ArtFx, nous nous connaissons tellement bien que les mécanismes s’enclenchent tout seuls. Nous sommes chacun à l’aise dans notre rôle, à l’écoute les uns des autres, et heureux de la confiance qui nous est faite. Nous savons quoi faire et comment le faire, et pendant une journée nous retrouvons l’ambiance des tournages d’ArtFx. Le plaisir que nous avons à travailler les uns avec les autres est palpable.

Bien plus qu’un stage : une vraie aventure humaine

Après 10 jours (qui ont semblé durer autant de semaines), le dernier plan est enfin bouclé. Nous en ressortons rodés sur les tournages de grande envergure, endurcis (après avoir tourné sous la pluie, les doigts de pieds baignant dans la boue, ou sous un soleil de 45°C, bouffés par les moustiques), avec le sentiment d’avoir reçu une excellente formation pour notre tournage de dernière année à l’école.

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Quand il pleut au Grau-du-Roi, le sol se transforme immédiatement en une épaisse gadoue. Parfait pour un petit bain de boue.

L’émotion saisit certains d’entre nous, pour d’autres c’est le soulagement. Mais lors de la fête de fin de tournage, nous sommes tous les huit déjà un peu nostalgiques de ce que nous laissons derrière nous. Être confronté à des situations difficiles, trouver des solutions impliquant plusieurs équipes…, tout cela crée des liens.
Bien évidemment, nous stagiaires d’ArtFx en ressortons soudés. Mais plus que ça : les rencontres et les collaborations durant ces 10 jours ont créé des contacts précieux dans notre carnet d’adresses encore vierge. Nous savons qu’en ayant joué notre rôle (et même plus) sur ce tournage, nous ne disparaîtrons pas de sitôt de la mémoire de nos compagnons d’aventure.

Reconnaissants pour cette riche expérience, nous rentrons chez nous, des souvenirs plein la tête, des courbatures plein les muscles, et allons dormir deux bons mois avant la reprise de septembre !

ArtFx Dramatis Personae

Les étudiants d’ArtFx qui ont participé à ce tournage :

  • Christelle Alion : Stagiaire Décor
  • Vincent Desgrippes : Stagiaire Mise en Scène
  • Lucie Lecloirec : Stagiaire Régie
  • Guillaume Ménard : Stagiaire Caméra
  • Lorenn Raimondo : Stagiaire Costume
  • Clément Thomasson : Stagiaire FX
  • Tangi Vaillant : Stagiaire Décor
  • Liza Van Den Bergh : Stagiaire Régie

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Pour effacer les traces de pas des acteurs, Tangi le poussin de la déco utilise des branches de pins.

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Si on regarde assez longtemps, on peut apercevoir un assistant caméra caché derrière les herbes.

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Liza à la régie est réquisitionnée pour faire du blocage de poneys.

Tournage film documentaire au Grau-du-Roi - ArtFx

Le sérieux de Guillaume lui vaut l'approbation de ses deux supérieurs.