fbpx

Médiation Culturelle : Passion entre Opéra et Jeux vidéo

Du vendredi 07 au dimanche 09 mars 2019, dans les locaux d’ArtFX, s’est déroulée la traditionnelle “Opéra Game Jam”. Pour la 3e année consécutive, ArtFX et l’Opéra Orchestre de Montpellier s’associent pour mêler Jeux vidéo et musique classique. Cette année, la pièce choisie est un opéra de Richard Wagner: Tristan et Isolde. Eddy Alain NJIKI .T, étudiant en 3e année Jeux Vidéo, spécialisation Game Design, raconte son expérience.

Au départ, je n’étais pas censé participer à cette Game Jam, faisant initialement partie de l’équipe d’organisation de celle-ci. Mais après la présentation de l’œuvre par Audrey Brahimi  (Chargée des projets numériques pour l’Opéra), j’ai été attiré, non pas par les chants en allemand des artistes lyriques dans les extraits qui nous étaient présentés, mais par l’histoire racontée et l’entrain qu’Audrey y mettait.

D’une certaine façon, on peut dire que la passion est contagieuse… Bref, me voilà avec 2 jours et l’envie de faire un proto (Prototype de jeu) qui rendrait honneur à l’œuvre de Richard Wagner. J’avais envie de représenter au travers de ce jeu, la course funèbre d’Isolde pour rejoindre son bien-aimé Tristan dans la mort.

Mon choix s’est directement tourné vers le Runner (Subway surfer…), un genre abordable qui se prête bien au contexte. Et j’ai choisi le moteur de jeu Unreal Engine 4 qui est celui que je maîtrisais le mieux à ce moment là. D’autant plus que j’étais seul sur le coup. J’ai choisi un gameplay plutôt simple: le joueur contrôle Isolde qui souhaite rejoindre Tristan dans la mort.

Le jeu adopte la point de vue à la 3e personne, permettant de voir Isolde courir sur un sentier. Isolde doit collecter certains objets disposés sur le sentier et en éviter d’autres en changeant sa trajectoire ou en sautant par dessus.

S’en sont suivis deux jours de travail intenses au cours desquels j’ai réussi à sortir un proto, présentant les différentes mécaniques du jeu. Le gameplay était posé, mais il fallait encore beaucoup de travail pour rendre le jeu esthétiquement agréable et faire en sorte qu’il puisse transmettre toute la poésie de l’œuvre.

J’ai montré le proto, désormais nommé “Tristan et Isolde: run to the death” à Brice Maurin (Responsable pédagogique de la filière Jeux Vidéo), qui m’a conseillé de terminer le jeu durant mon temps libre pour le rendre dans un mois, date de retour de la borne arcade à l’Opéra. J’ai commencé par travailler sur l’aspect graphique du jeu (ajouter un système de particules, régler la luminosité…); une fois cela terminé, je me suis attaqué au fond. J’ai regardé les précédentes adaptations de l’œuvre, écouté les musiques  et décortiqué les paroles. J’arrivais à comprendre la vague émotionnelle que dégageait cette pièce, mais je n’avais aucune idée de comment retranscrire cela dans un runner. De plus, la façon dont Isolde courait joyeusement contrastait beaucoup trop avec l’extrême mélancolie du personnage dans l’acte 3 (acte durant lequel elle perd son bien-aimé) .

J’ai fait tester le prototype sur la borne à des élèves de différentes années et à Guillaume Benoit (Professeur de Game Design) et la conclusion était la même : le jeu est beau et agréable à jouer, mais je n’arrivais pas à transmettre et à communiquer les émotions de l’œuvre. S’en est suivie une nouvelle discussion avec Brice Maurin.

Après cette discussion, tout est devenu plus clair. Le jeu devait se concentrer sur la lente marche d’Isolde vers la mort et ses réflexes de survie.

J’ai utilisé le gameplay de collecte et d’évitement des objets pour illustrer la confrontation entre l’amour d’Isolde qui la pousse à mourir et son instinct de survie qui la pousserait malgré elle à vivre. Collecter du poison rapproche de la mort, collecter de la vie nous en éloigne. Le joueur choisit ainsi ce qu’il compte collecter ou éviter. Pour renforcer ce lien symbolique, une image de Tristan apparaît dans le ciel au loin. Plus Isolde collecte de la vie, plus l’image de Tristan disparaît, renforçant ainsi l’idée qu’Isolde s’éloigne de son être aimé.

Cherchant un moyen d’exprimer la douleur d’Isolde dans cet épisode, j’ai choisi d’utiliser une mécanique de pénibilité prenant à contre-sens les règles classiques du runner. Dans la dernière version, Isolde voit sa vitesse de déplacement divisée par 6, elle marche en se traînant lentement. Le saut a été enlevé aussi, cassant ainsi la fluidité et les impératifs de réflexes propres au runners.

Ce réglage crée une sorte de frustration dans le contrôle d’Isolde, qui se traîne jusqu’à la mort. Mais dès qu’elle collecte un objet de vie, sa vitesse s’accélère, allant jusqu’à lui permettre de courir pour s’accrocher à la vie. Le joueur se retrouvant dans une position où le choix, qui lui rend l’expérience agréable en terme de jeu, le fait perdre, et où la victoire dans le jeu passe par une lente marche vers la mort, ponctuée de raccrochage à la vie. Le réglage du jeu permettant tout de même de collecter quelque vie pour illustrer le balancement d’Isolde dans sa démarche suicidaire.

Après toutes ces modifications, le résultat se rapprochait beaucoup plus du message de l’œuvre, du moins, du message que l’œuvre m’avait transmis.

Le jeu désormais nommé “Liebestod” (mort d’amour en allemand) a été présenté à l’Opéra le mardi 15 janvier. Valérie Chevalier, Directrice de l’Opéra, a affirmé avoir été surprise par le degré de compréhension de l’œuvre de Richard Wagner présente dans le jeu. Cela a été pour moi, la meilleure récompense possible !

Le lien du jeu  :  https://artfx-school.itch.io/liebestod

Remerciement spécial à Benjamin Che Ba pour sa magnifique illustration, à Brice Maurin, Ambre Kaminski et à l’Opéra Orchestre de Montpellier.

 

 

Des visites de studios, une cérémonie, un trophée !

Ce séjour express à Los Angeles s’annonce très intense. Nous avons à la fois envie de découvrir les lieux mais aussi de rencontrer des professionnels à l’occasion de notre nomination aux VES. Dimanche et lundi seront consacrés au tourisme et à la visite de Dreamworks. Mardi c’est le jour de la cérémonie officielle de remise des prix. Cette journée sera dédiée au repos, à la préparation et aux rencontres !

Day 2 – Dimanche 3 février

Nous voilà donc tous les 4 parachutés à Los Angeles avec la folle envie de visiter la ville, capitale du cinéma !

Los Angeles - VES Awards 2019 - ArtFX

Nous prenons un Uber en direction de The Grove, un centre commercial en extérieur assez atypique. Les garçons ont fait des repérages pour leurs costumes. 🤵🤵🤵  Pizza et donuts au menu de ce déjeuner typique américain !

Ensuite nous avons rejoint Benoit Berthe Siward de The Animation Showcase. Stratégiste spécialisé dans la diffusion de films d’animation et d’effets spéciaux, habitué à travailler avec des écoles comme ArtFX. Il nous a donné rendez-vous pour nous préparer à la journée de mardi et nous expliquer comment se déroulait exactement la cérémonie, où rencontrer les pros etc. Pleins de bons conseils !

L’après-midi, la cousine de Thomas nous a emmenés pour un petit tour guidé dans Los Angeles. Nous sommes passés par Sunset boulevard, au cimetière de Hollywood forever, depuis lequel nous avons pu apercevoir le Hollywood sign ainsi que la tombe de Joe Dassin ! Et pour terminer, défilé obligatoire sur le fameux ‘Walk of fame’ d’Hollywood !

DAY 3 – LUNDI 4 FÉVRIER

Pancakes pour le breakfast ! Nous avons appris à nos dépens que les portions américaines n’étaient pas les mêmes qu’en France 😊.

C’est donc bien repus, que nous sommes allés faire un peu de shopping et un petit tour dans Downtown. Puis direction Glendale pour visiter les studios DreamWorks !

En tant qu’étudiants nommés aux VES Awards, nous avons eu le privilège d’être accueilles dans l’un des plus célèbres studios d’animation. Nous avons même eu droit à une projection privée de 2 courts-métrages : Bird Karma et Bilby. La visite est longue car le campus est immense ! Elle se termine par un apéritif lors duquel nous avons pu rencontrer des artistes du studio et échanger avec eux.

Los Angeles, ville tentaculaire des États-Unis, d’où pourrions-nous t’observer le mieux ? De l’observatoire Griffith bien sûr ! Point de vue sublime et perché au-dessus de tout L.A… Pour finir la journée, nous nous rendons à Santa Monica pour rejoindre 3 anciens étudiants d’ArtFX : Maxime Marline, Hugo Medda (eux aussi nommés aux VES pour le studio Important Looking Pirates) et Rico Suyang Wang.

DAY 4 – MARDI 5 FÉVRIER

Ce matin c’est grasse matinée pour récupérer du jet lag ! Aujourd’hui on se fait beaux et on se prépare pour la grande soirée de remise des prix : shopping de dernière minute, préparation de cartes de visites, coiffeur etc.

Direction le Beverly Hilton, l’hôtel où se déroule chaque année la cérémonie des VES Awards.  Après être allés chercher nos tickets nous foulons le tapis rouge vers le photo call officiel. Ensuite nous avons bu un verre sur la terrasse de notre chambre d’hôtel pour se détendre avant le grand moment ! Puis nous sommes descendus dans la salle pour manger où plus de 330 tables de 10 personnes étaient dressées. Nous cherchons notre table… Elle est tout devant. Autant dire que nous avions la pression !

Les gens s’installent petit à petit. En regardant autour de nous, on s’aperçoit que nous sommes entourés des plus grands leaders de l’industrie des effets spéciaux, parmi eux Autodesk, Technicolor, Marvel et the Mill ! Pendant le repas nous échangeons avec ces représentants.

Comme aux Oscars, la cérémonie est animée par des stars de cinéma comme Patton Oswalt, Steve Carell et James Marsden. L’annonce du prix des “Meilleurs Effets visuels dans un projet étudiant” arrive en 8e position. Nous sommes invités à monter sur le podium pour récupérer notre trophée et dire quelques mots au micro. Juste après ce passage émouvant, nous avons suivis les organisateurs dans les coulisses pour signer des papiers officiels, répondre à une interview et prendre des photos avec le trophée, entre autre avec les représentants d’Autodesk, qui nous ont beaucoup soutenus toute la soirée.

Après la remise de tous les prix, les grandes pointures de l’industrie sont venus nous féliciter pour notre travail : Marvel, The Mill, The Third Floor, Important Looking Pirates… Quel honneur ! Nous avons aussi échangé avec des étudiants de la Filmakademie, nommés dans notre catégorie.
 
Direction l’after party pour fêter cette victoire dignement ! Nous avons profité de ce temps informel pour discuter avec des professionnels du secteur, étendre notre réseau ! C’est à ce moment là que nous avons retrouvé Maxime Marline et Hugo Medda, tous deux artistes chez Important Looking Pirates.
 
Le lendemain matin, un des responsables des VES Awards est venue nous chercher pour nous faire visiter le studio Fonco, qui entre autre, crée des décors, props et miniatures pour le cinéma.
Le Directeur de la création, Fon H Davis nous a fait un tour du studio super intéressant !
 
Avant de reprendre l’avion pour Londres, nous avons visité Santa Monica et sa fête foraine.
Notre vol retour était bercé de belles images et de souvenirs inoubliables… Merci L.A. !
 

Los Angeles, QG du cinéma… et d’ArtFX !

Partis explorer le continent américain à l’occasion de leur nomination aux VES Awards, les 4 co-réalisateurs du court métrage Terra Nova, s’apprêtent à participer à l’une des cérémonies de remise des prix les plus prestigieuses dans le milieu des effets visuels. Ces étoiles montantes du cinéma d’effets spéciaux, sortis de l’école ArtFX en juin 2018, vivent leurs premiers émois d’artistes professionnels. Ils nous racontent.

 

DAY 1 – Samedi 2 février

Le jour tant attendu est arrivé, la liste des nominés au VES Awards vient de tomber. C’est avec stupeur que nous découvrons nos noms sur cette liste !

“Outstanding Visual Effects in a Student Project

Terra Nova
Thomas Battistetti
Mélanie Geley
Mickael Le Mezo
Guillaume Hoarau”

Incroyable ! Terra Nova, notre film de d’études, est le seul projet réalisé par une école française. Quel honneur ! L’excitation monte. Nous pensons à tous les autres anciens d’ArtFX nommés lors de ce prestigieux prix, mais surtout aux réalisateurs des Pionniers de l’Univers et de The Endless, nommés en 2018 et très proches du tapis rouge. La victoire est peut-être pour nous cette fois-ci…

C’est ainsi qu’un voyage imprévu pour Los Angeles s’organise. Quelques jours plus tard, après 12h de vol en partance de Londres, nous arrivons finalement tout les 4 à Los Angeles, capitale mondiale de l’industrie du cinéma, avec un planning bien chargé !

Au menu de cette première journée : visites de studios et un peu de tourisme.

Afin de se remettre du jet-lag, nous passons notre première soirée dans le calme. Il nous faut des forces pour attaquer ce séjour intense qui nous attend !

La suite dans un prochain épisode 😉

 

La GGJ 2019 s’invite à ArtFX

Une fois encore la Global Game Jam a frappé à ArtFX ! Il est question d’un challenge durant lequel les participants auront en tout et pour tout 48 heures pour développer un jeu sur un thème donné. D’autant plus que cette année 70 Jammers formant 14 équipes sont venus relever le défi sur le site d’ArtFX.

Le thème de cette Jam ?

What Home Means To You

Poétique et plein de potentiel pour nos équipes ! D’autant plus que pour les friands de défi, le site de la GGJ propose également une liste de challenge à triompher.

Par ailleurs, une Game Jam est synonyme de fun, d’expérience, et de rencontre. Mais que se passe-t-il quand les enseignants décident de s’y mettre ?

Et oui ! Cette année l’équipe pédagogique d’ArtFX participe à l’événement, cependant les étudiants sont biens décidés à ne pas se laisser impressionner ! En somme, cela semble même les requinquer.

Toute l’équipe a hâte de découvrir ce que réservent ces 48 heures ! En outre vous pourrez suivre le déroulement des événements au long de cet article.

Global Game Jam at ArtFX - 2019

1ère heure

Nos équipes remplissent tout d’abord leur carnet de trouvailles et leur ventre de victuailles. Les idées fusent et les claviers s’usent !

5e heure

Les concepts sont posés et les plus motivés se sont déjà attelés à donner la vie aux idées nées des brainstorm.

Tandis que certains rentrent chez eux obtenir le sommeil indispensable de la première nuit d’autres préfères travailler, ou se détendre avec une partie de cartes.

15e heure

Les jammers commencent à émerger de leur futon. Un croissant, un café, et un freedent plus tard les lève-tôt sont rejoints et le travail reprend comme si de rien n’était. Et déjà nous pouvons voir apparaître les premiers battements du cœur de nos jeux.

La fourmilière est pleine d’activités, étudiants, enseignants. Mais n’oublions pas les organisateurs, occupés à rendre l’événement le plus fluide possible. Bonne chance à tous ce beau monde !

19e heure

Apparemment, le jammer moyen préfère continuer à manger ou à travailler plutôt que se réfugier durant une alarme incendie. Heureusement, ce n’était qu’une fausse alarme ! Il a tout de même fallu 5 bonnes minutes de bruits stridents avant que tout le monde ne sorte. Aucun blessé mais beaucoup de sourds.

20e heure

Comme on pouvait s’y attendre, alors que nous approchons doucement de la moitié du temps imparti, toutes les équipes disposent des premières pierres de leur jeu.

Parmi nos 14 équipes nous avons, en outre :

  • Tartufire Team
  • Les Margoulins
  • Les Cagoles
  • Les Vomitos
  • Huguette
  • ADOT Games
  • Les Bambis
  • Opif Team
  • Flat Hearts
  • Alone Corporation
  • Les Brochachos
  • DNA
  • TCS Studio
  • Et pour finir, composées de l’équipe pédagogique, la UL Team

ArtFX 2019 Global Game Jam

24e heure

Déjà la moitié du temps imparti écoulé. À cette étape de la jam il est déjà possible de connaître les directions artistiques ainsi que les pitch de chaque jeu. Également, les équipes ont chacune choisies sur quel moteur de jeu elles travaillaient au début de la jam.

Unreal Engine 4

Les Margoulins partent en direction de l’espace sous la forme d’un petit singe cosmonaute en 3D dans le besoin de pièces et d’un équipage pour s’échapper d’une planète à bord de son vaisseau.

Les Vomitos racontent l’histoire d’un père qui découvre sa maison sens dessus dessous des suites d’une fête mouvementée. Il entre alors dans une rage folle menant à ce dernier cognant toutes les personnes présentes sous la forme d’un jeu en pixel art.

Huguette continuent l’épopée en 3D formidable de Huguette, un oiseau récurant des Game Jam, qui devra rentrer chez lui après la Guerre des Vegans par la violence. Parviendra-t-il à rentrer chez lui retrouver sa famille ?

Opif Team allient le voxel et le pixel pour vous présenter des épreuves sous forme de mini-jeu qu’il vous faudra surmonter afin de pouvoir rentrer chez vous.

Flat Hearts aimeraient vous conter l’intrigue d’un petit bonhomme exclu de son propre continent. Qui plus est, sa maison l’a suivie dans son exil et il devra récolter des ressources dans un monde en low poly pour la reconstruire comme neuve.

Alone Corporation, bien que travaillant en solo, vous met au défi de survivre 4 puzzle en low poly où vous n’aurez que 5 minutes pour rassembler du bois pour ensuite gérer votre feu de camp gourmand en ressources.

DNA sont paisiblement en train de se relaxer dans leur wonderland, un petit espace imaginaire de sérénité. Cependant, des monstres viennent semer la zizanie. Ce sera donc votre rôle de défendre votre imaginaire dans cette aventure cartoon en réalité virtuelle.

TCS Studio entre dans le monde sauvage et en 3D. Dans la peau d’un fennec, vous essayez de rassembler vos compagnons perdus. Toutefois le chemin est semé d’embûche et de puzzle à résoudre.

Unity

Les Brochachos affirment que leur robot en low poly est le meilleur. C’est la raison pour laquelle ce dit robot cognera tout les automates à la ronde afin d’attirer l’attention sur le fait que c’est chez lui ici.

Les Bambis entrent dans le monde des esprits sous la forme d’un sidescroller contemplatif aux allures de peintures dont le héros devra renouer avec avec ses racines.

ADOT Team présentent le chemin difficile d’un enfant qui vient d’emménager dans sa nouvelle maison sous la forme d’un plateformer en pixel art. Tout est grand et effrayant, mais il apprendra à se sentir chez lui grâce à sa famille et son courage.

UL Team vous conte que sur le chemin de la maison, un petit chat mignon affronte des chats de la street grâce au pouvoir de l’amour. Le tout dans un trip cartoon.

Godot Engine

Tartufire Team reprennent le principe du Petit Poucet. Sous la forme d’un plateformer en pixel art vous contrôlez un feu follet cherchant à retourner dans son foyer.

Construct 2

Les Cagoles vous emmènent dans un univers au style japonais où vous devrez utiliser le pouvoir de créer des plateformes dans le monde de vos souvenirs.

27e heure

Comme le veut la tradition, la deuxième nuit d’une jam se fait blanche pour une majorité de personne. La fatigue commence déjà à en atteindre certains. Cependant, hormis des reprises de J’ai Encore Rêvé d’Elle et quelques rires résultant d’un jeu de mots laid qui résonne dans les couloirs, la bonne humeur est au beau fixe et les plus sage partent se coucher.

42e heure

La réponse universelle dans une Game Jam c’est la pause de midi du dernier jour. Dernière ligne droite, c’est bientôt fini ! L’ambiance est devenue calme, fatiguée, ou encore focalisée. Tout le monde a quelque chose à faire.

Une rumeur s’est immiscée comme quoi l’équipe pédagogique auraient des difficultés avec son jeu et n’aurait pas un produit suffisamment avancé. Rappelons tout de même que ces derniers sont friands de fausses rumeurs et de duperie. Donc, qui sait ? Nous saurons la vérité à la conclusion.

45e heure

Les projets se finissent doucement. Certains bouclent leur jeu en ce moment et d’autre le perfectionne au maximum. Cette année encore tout le monde peut être fier de son travail.

47e heure

Il est temps pour les jammers de montrer leur jeu aux autres équipes. C’est toujours un moment plaisant que de voir des jeux d’une durée de production de 48 heures être joués pour la première fois.

48e heure

Cette Global Game Jam 2019 touche à sa fin. Félicitations à toutes les équipes pour avoir non seulement relevé le défi mais également produit des jeux intéressants et fun. Certaines équipes vont continuer leur projet de leur côté, les enseignants avaient bel et bien un jeu à présenter, et ce fut une plaisante expérience pour tous le monde !

Tout ces jeux sont disponibles sur le site de la GGJ pour votre bon plaisir.

Et à l’année prochaine !

ArtFX events: Open Doors day, Conferences and the end of year Graduation!

Throughout the year, ArtFX participates in various student fairs and professional events presenting the schools’ programs and answering your questions. The educational team, current students and even alumni working in studios around the world will be present at the ArtFX stand to guide you through an exploration of the various career paths in VFX, 3D Animation and Video Games.

Don’t miss your opportunity to get an inside look at the school during our Open Doors day!

 

Read More

Les événements d’ArtFX : JPO, salons et jury !

Tout au long de l’année, ArtFX se rend dans de nombreux salons étudiants et événements professionnels pour vous présenter l’école, répondre à vos questions et vous accompagner dans votre orientation. Équipe pédagogique, étudiants en formation et parfois anciens étudiants en poste dans des studios sont présents sur le stand pour vous aider à vous projeter dans les métiers des effets spéciaux (VFX), de l’animation 3D ou bien encore du jeu vidéo.

Ne ratez pas nos Journées Portes Ouvertes qui permettent une véritable immersion dans l’école !

 

Read More

5 films – 1 oscar pour les artéfixiens

Cette année, sur les 5 films nominés aux Oscars pour les meilleurs effets spéciaux, on trouve des anciens d’ArtFX au générique ! Ils sont plus de 20 à travailler dans les plus gros studios internationaux et à signer des shots dans les films et séries les plus vus. Les plus anciens sont sortis d’ArtFX en 2006, les plus jeunes ont quitté le nid il y a seulement 2 ans  ! Résultats le 4 mars prochain. Bravo à eux.

Et les nominés sont…

 

STAR WARS EPISODE VIII: THE LAST JEDI

Ludovic FREGÉ / Promo 2013 / Digital compositor

Jessie HERENG / Promo 2015 / FX TD

Sophie BECK / Promo 2009 / Layout & matchmove artist

Cédric BATTUDE / Promo 2010 / Digital compositor

Julien DUBUSSET / Promo 2011 / FX animator

Julien DUBUSSET / Promo 2011 / Lead paint & roto

Gérald BLAISE / Promo 2006 / Lead Modeler & 3D concept artist

 

 

BLADE RUNNER 2049

Arnaud  HAVART / Promo 2009 / Matte painter

Guillaume PALÉGIE / Promo 2009 / Senior digital compositor

Tangi VAILLANT / Promo 2015 / FX TD

Bastien MULLER / Promo 2011/ Environment TD

Marie TRICART / Promo 2014 / Matte painter

 

GUARDIANS OF THE GALAXY VOL. 2

Gaëlle SEGUILLON  / Promo 2013 / Digital matte painter

Quentin MEDDA / Promo 2013 / Texture artist

Béranger MAURICE / Promo 2012 / CG animator

Adrien LAMBERT / Promo 2013 / Lookdev – Shading

Marie-Charlotte DERNE / Promo 2014 / FX TD

Pierre VALLERICH / Promo 2016 / Lighting TD

 

KONG: SKULL ISLAND

Julien DUBUSSET / Promo 2010 / FX animator

Simon RAFIN / Promo 2007 / Senior Compositor

Léa VUILLEMIN / Promo 2011 / Lead paint & roto

 

 

WAR FOR THE PLANET OF THE APES

Thomas MOURAILLE / Promo 2006 / Senior lead matte painter

 

Des Frenchies à L.A. – ÉPISODE 3

Lundi 12 février – Un peu de niaiseries avant le D-Day

Journée détente avant la grande soirée de cérémonie qui s’annonce énorme et un peu stressante pour nous ! Direction Universal Studio Hollywood !

 

Au menu de ce parc géant : des studios de cinéma et des décors de films ou de séries comme Transformers, Jurassic Park, Les Simpson. Des rues entières de fake ! Vraiment impressionnant… Les tanks de Transformers sont carrément en bois mais on y croit !

 

 

Mardi 13 février – Le verdict

C’est le grand soir. Les 6 petits frenchies enfilent leurs costumes. Ils sont prêts pour cette grande soirée qui sera peut-être l’une de celle qui va changer leur vie… On se fait petite souris et on les suit jusqu’à l’hôtel Hilton qui accueille la 16e édition des VES Awards…

 

Mikel, au nom de tous, raconte :

“Cette nomination représente énormément pour nous. C’est pour certain d’entre nous l’aboutissement de 7 années d’études, d’acharnement et de travail ! C’est déjà une énorme récompense pour nous d’être reconnu au niveau international en étant nominés.

Autant dire que nous somme très fiers d’être ici aujourd’hui et que l’émotion sera de la partie à la cérémonie !

Le Uber nous dépose devant le palace Hilton. Nous débarquons dans un autre monde. Des paillettes et du luxe partout !

 

La cérémonie commence. À chaque fois, quelqu’un monte sur scène et annonce la catégorie, puis les nominés, ensuite l’annonce du gagnant, et enfin le discours de remerciements.

Un invité de marque était présent à la cérémonie : Marc Hamill alias Luke Skywalker ! Nous l’avons cherché toute la soirée pour un selfie ou une poignée de main en vain… Il s’est volatilisé après la cérémonie…

 

 

C’est notre tour. La catégorie des projets étudiants… Quel suspens ! Les 4 films nominés sont annoncés : les 2 films d’ArtFX Les Pionniers de l’Univers et The Endless, le film Hybrids de l’école MOPA et Creature Pinup de Filmakademie…

Et le gagnant est… Hybrids. Ce n’est pas pour cette année qu’ArtFX recevra cet honneur. Nous sommes tristes mais aussi tellement contents d’avoir pu toucher du doigt cette récompense et d’être arrivés jusque là !

 

 

Direction le bar pour nous remettre de nous émotions et trinquer à notre belle aventure. Nous avons profité de ce moment un peu moins formel pour discuter avec quelques personnes : des producteurs, des commerciaux, des artistes, mais difficile de savoir vraiment qui faisait quoi dans cette foule de costumes !

Bon c’est pas tout mais nous demain on rentre à Montréal et on décolle aux aurores ! Fin de cette épopée américaine. Merci de nous avoir suivis !

 

 

Qu’est-ce qu’ils deviennent aujourd’hui ?

The Endless

  • Corentin Gravend : Compositor à Atomic Fiction Montréal (Saison 2 de Stranger Things). Il va rejoindre le studio Mr X à Montréal.
  • Romaric Vivier : il travaille à la CGEV à Paris comme compositeur numérique.
  • Édouard Calemard : CG Generalist au studio ILP à Stockholm.
  • Nicolas Lourme : Lighting artist à Digital District Montréal sur le film Extinction.
  • Claire Le Teuff : après avoir travaillé à Goodbye Kansas à Londres, elle est Compositor dans le studio Luma Picture à Melbourne.
  • Mikel Zuloaga : FX artist à Atomic Fiction sur le film Pacific Rim 2. Il vient de décrocher un contrat de permanent !

 

Les Pionniers de l’Univers

  • Clémentine Courbin : Lighting artist à Digital District Montréal.
  • Benjamin Bernon : CG Generalist au studio ILP à Stockholm.
  • Matthieu Guevel : storyboard artist dans le studio TAT à Toulouse.
  • Jérome Van Beneden : 3D animator au studio TeamTo à Valence.
  • Anthony Rege : 3D animator au studio TeamTo à Valence.

ArtFX is jaming around the world!

En toute discrétion, l’école ArtFX a participé à la plus grosse game jam du monde réunissant 42 8000 jammers, répartis dans 803 lieux à travers 108 pays : la 10e Global Game Jam® ! Du vendredi 26 au dimanche 28 janvier derniers, les étudiants de la section Jeu Vidéo ont organisé la Jam au sein de l’école. En tout, ce sont 38 participants répartis en 7 équipes qui ont réalisé 6 jeux vidéo en 48h. Cette année, le thème à respecter était “Transmission”. 

Vendredi après-midi, fin de la semaine.

Les cours sont terminés, les salles se vident, les lumières s’éteignent, les ordinateurs se mettent en veille… Ça sent le week-end de repos qui commence. Mais dans la salle 112, quelque chose se prépare. Un événement va commencer…

 

 

Les étudiants de la section Jeu vidéo arrivent avec sur leur dos un sac avec des affaires pour le week-end : barres de céréales, boissons vitaminées, brosse à dent, pyjama même… ! Cette année, ArtFX participe à la Global Game Jam, l’événement le plus fédérateur dans le milieu des gamers, en tant qu’hôte. C’est-à-dire qu’elle est référencée comme un lieu accueillant des personnes extérieures à l’école souhaitant participer.

 

 

Sur les 38 inscrits, 4 jammers n’étaient pas des étudiants d’ArtFX. Nous avons eu l’honneur de recevoir pour l’occasion deux professionnels du studio Ubisoft : Dino Aineri (Programmeur) et Antoine Arthur (FX Artist). Quentin Baudry, Sound designer indépendant sur le projet de fin d’étude des 3e année Jeu Vidéo, était aussi de la partie. Parmi les participants, 4 alumni se sont incrustés dans les équipes ! Quatre anciens diplômés de la section Réalisation Numérique, aujourd’hui Game artists ou Game designers se sont prêté au jeu ! Le reste des jammers était constitué d’étudiants en 1ère, 2e ou 3e année de la section Jeu vidéo.

 

Vendredi 18h, top départ !

Top officiel du compte à rebours de cette Game Jam internationale. Les participants attendent avec impatience les instructions. Sur un écran, la vidéo d’introduction fournie par les organisateurs de la GGJ est lancée. C’est alors que le thème à respecter dans la production des jeux est dévoilé : “Transmission”.

C’est parti ! Les équipes se forment, et la production des jeux commence. Sept groupes se constituent mélangeant étudiants, professionnels et anciens diplômés. Cette joyeuse équipe va faire marcher sa matière grise pendant 48h !

Le rythme de travail est intense. Certains n’hésitent pas à ne dormir que quelques heures, voire pas du tout, pour faire avancer la production. Pour “respirer” un peu et se relaxer, un spot détente avait été mis en place avec un stand VR (HTC Vive) et un point console (PS4 et PS VR).

 

Dimanche 18h, gong…

 48h complètement éveillé c’est long. Mais 48h à créer un jeu vidéo terminé et jouable c’est court !

C’est l’heure de faire le bilan. L’enchaînement des nuits blanches commence à se faire sentir… Sur les 7 équipes constituées, 6 ont terminé leur jeu. Et les 6 fonctionnent. Ils sont immédiatement envoyés aux organisateurs de la Global game Jam pour être publiés sur leur site. Beau score !

 

 

Voici leurs petits noms :

  • A-Phone : le joueur incarne un robot qui doit transmettre un message via un code à un autre robot dans le but de trouver la vraie signification de son message. Ce jeu s’intéresse aux notions d’exploration et de mémoire.
  • Accross the Void : dans ce jeu, le joueur contrôle une âme solitaire perdue dans un endroit vide et étrange. Le joueur va rencontrer des statues aux pouvoirs différents.
  • Huguette 2, The Comeback : Vegan City : 2e opus d’un jeu créé par les mêmes jammers l’année dernière lors de la Global Game Jam. Cette fois-ci, Huguette est fâchée avec les végétaliens. Elle défèque sur eux pour les transformer en carnivores !
  • MST (My Secret Travel) : un jeu d’action et d’arcade pour faire faire des combats entre les Boss. Une arme, des balles, un bouclier, et deux joueurs.
  • Trans-Mission : Bienvenue au WAAHP (Agence Internationale Contre les Gens Horribles), une agence d’espionnage qui tente de maintenir la paix mondiale. La mission du jour, si vous l’acceptez, est d’infiltrer une fausse association LGTBI qui vend et trafique de la drogue, des armes et des êtres humains. Ce ne sera pas une mission difficile ou impossible, mais une “Mission-trans”. Infiltrez une de leurs bases, trouvez des indices et maitrisez-les, on compte sur vous !
  • Zzzbioonnn : c’est un jeu qui oppose plusieurs joueurs (de 2 à 4) avec des armes à feu et des épées. Les revolvers disent “zzzbioonnn !”

 

Les 6 jeux créés par ArtFX sur le site de la GGJ 2018 : VOIR LES JEUX

 

Des Frenchies à L.A.

Dimanche 11 février

 

Mikel vous me recevez ? 5/5 ! La connexion France-L.A. est parfaite ! Voici la suite du périple, riche en sensations fortes, de nos 6 jeunes alumni.

 

“Notre 2e jour a été très chargé ! Nous avons décidé d’aller à l’observatoire Griffin qui surplombe L.A. C’est sans doute le meilleur endroit pour voir le paysage et les fameuses lettres “Hollywood” incrustées dans la montagne !

Nous avons ensuite fait une petite randonnée dans les collines autour de l’observatoire (Mont Hollywood). De là, on avait une vue panoramique de toute la ville. Et on s’est rendus compte qu’on était face à une ville vraiment gigantesque !”

 

Puis direction Santa Monica avec un Uber pour voir son fameux ponton. Un endroit que Mikel connait bien car il a travaillé plusieurs mois sur une séquence du film Pacific Rim 2 qui a été tourné à cet endroit précis. Encore un peu de marche pour nos 6 jeunes aventuriers. Cette fois c’est sur la plage qu’ils s’échouent un moment. Et pas n’importe laquelle : Venice Beach.

 

 

“C’est un endroit très fréquenté et le mélange de la population est assez incroyable. On a pu voir des “green doctors” qui vendent de la weed (c’est légal ici et ça se voit !), des voyantes, des culturistes, et les fameux skaters qui se donnent en spectacle ! Un superbe coucher de soleil a accompagné une petite bière partagée entre potes.

 

 

Nous revoilà dans le Uber en direction d’un endroit un peu spécial pour nous… Ce soir, on s’est rendus dans un stand de tir ! Nous avons testé différentes armes et à notre grande surprise, les balles étaient réelles ! Ce rapport aux armes est assez fou… Les débutants visionnent une vidéo tuto pour comprendre le fonctionnement d’un fusil d’assaut. 3 minutes après, hop, on est prêt à tirer ! Les sensations de tir étaient assez particulières mais on s’est quand même bien amusés.

Demain, on a décidé de se réserver une journée entière de fun avant la grande cérémonie de remise des prix. Cap sur le Park Universal Studio ! À demain pour la suite…”

 

Des Frenchies à L.A. – ÉPISODE 1

 

En direct du sud de la Californie avec Nicolas, Corentin, Édouard, Mikel, Clémentine et Benjamin ! Tous les 6 sont d’anciens artéfixiens et sortent de la promo 2017. Et ils trépignent en ce moment même dans les rues de Los Angeles, en attendant la cérémonie officielle de remise des prix des VES prévue le 13 février à 17h30. Il y a quelques jours, cette équipe représentant les deux films nominés aux Visual Effects Society Awards, décidait à la hâte de s’envoler vers les États-Unis pour, peut-être, fouler le tapis rouge de la prestigieuse cérémonie, et, qui sait, repartir avec l’équivalent des Oscars pour les Effets spéciaux.  

C’est la 5e année que l’école ArtFX se retrouve au grand rendez-vous international des Effets spéciaux ! Depuis 2012, les films de fin d’étude sont nominés aux VES Awards. Un grand honneur et une sacrée notoriété pour les étudiants tout juste sortis de l’école. Pour cette 16e édition, deux films sur quatre nominés dans la catégorie “Meilleur film à effets spéciaux pour un projet étudiant”, sont signés ArtFX : The Endless et Les Pionniers de l’Univers.

 

 

Dans leur valise, les 6 réalisateurs ont emmené carnet de note et appareil photo pour jouer les reporters et nous faire vivre cet événement exceptionnel. Mardi 13 février, ils auront sûrement la chance de rencontrer les superviseurs des effets spéciaux de séries et de films tels que Star Wars VIII, Blade Runner 2049, War for the Planet of the Apes, Moi moche et méchant 3, Game of Thrones, Coco ou encore Black Mirror.

 

 

 

“LOS ANGELES – 23:11

L’histoire commence samedi matin par une annulation de vol.

Notre avion qui devait faire Montréal-Detroit a été annulé à cause d’une tempête de neige.

Nous avons donc dû passer par l’aéroport d’Atlanta.

Après avoir goûté la bière locale et seulement 4h de sommeil, nous avons repris l’avion pour L.A.

Arrivée dans l’après-midi pour quelques heures de balade dans la ville.  

Direction Hollywood boulevard pour une grande déambulation sur l’incontournable Walk of fame.

Puis nous avons visité Downtown, mais très vite la fatigue nous rattrape…

Alors cap sur l’hôtel pour rattraper notre déficit de sommeil.

D’ailleurs, on s’endort sur le clavier, alors on vous dit à demain !”

 

 

La suite dan l’épisode 2 à venir…

 

L’équipe en déplacement à Los Angeles

Film The Endless : Nicolas Lourme, Corentin Gravend, Édouard Calemard et Mikel Zuloaga

Film Les Pionniers de l’Univers : Clémentine Courbin et Benjamin Bernon

 

Bons baisers de Bangkok – ArtFX au Siggraph Asia !

On en rêvait depuis longtemps… Cette année, c’est pour de vrai, on y va. On s’envole pour Bangkok ! Non, on ne part pas à l’autre bout de la planète pour visiter les temples et les palais ni manger les meilleurs Pad Thaï… On a pris un billet pour la 10e édition du SIGGRAPH ASIA ! Et on y tient un stand pour présenter notre école aux représentants de l’infographie 3D (CG) et des nouvelles technologies interactives du monde entier. Quel honneur !

Donc du 27 au 30 novembre 2017, l’école ArtFX sera présentée parmi les plus grands noms de l’innovation technologique et de la CG, comme Epic Games, Unity, SideFX, ILM, Pixar ou encore Adobe Systems. Pour ses 10 bougies, le SIGGRAPH ASIA célèbre la vie et la technologie (“The Celebration of life and technology” est le thème de cette édition). On est heureux de fêter ça avec eux !

 

 

LE SIGGRAPH ? C’EST QUOI AU JUSTE ?

ACM SIGGRAPH est une communauté internationale de chercheurs, réalisateurs, scientifiques et chefs d’entreprises qui partagent un intérêt et une passion commune pour la 3D et les technologies interactives. Cette organisation est née en 1974 et son objectif est de promouvoir l’innovation technologique. Deux grands rendez-vous sont organisés chaque année pour réunir les plus grands acteurs du secteur : le SIGGRAPH a lieu dans un pays du continent nord-américain et le SIGGRAPH ASIA dans un pays du continent asiatique. Au programme de ces événements internationaux : conférences (+ de 600 speakers au rendez-vous !), exposition, démonstrations, expérimentations, rencontres…

 

Siggraph Asia 2016

Siggraph Asia 2016

Siggraph Asia 2016

Siggraph Asia 2016

 

Alors autant vous dire que nous sommes plus que fiers de se placer au cœur d’un des événements les plus dynamiques au monde en terme de nouvelles technologies ! Pendant ces 4 jours, on risque d’en prendre les yeux et de remplir notre carnet d’adresse ! En effet, le SIGGRAPH ASIA attire chaque année près de 7000 professionnels d’environ 50 pays différents et passionnés par la recherche, la science, l’art, l’animation, les jeux vidéo, l’interactivité, l’éducation et l’émergences de nouvelles technologies.

Si vous passez par la Thaïlande, vous nous trouverez au stand E14 dans un immense parc expo, peut-être le plus gros du pays, le BITEC (The Bangkok International Trade & Exhibition Centre) ! Sinon, on vous donnera des nouvelles sur notre page Facebook et sur Twitter ! Stay tuned.

#ArtFXinAsia Siggraph Asia

 

 

NOUS SUIVRE

#ArtFXinAsia
#SIGGRAPHAsia

 

INFO PRATIQUES

SIGGRAPH ASIA
Du 27 au 30 novembre 2017
BITEC – Bangkok – Thaïlande
https://sa2017.siggraph.org/

Effets Stars – Compèt, conf et démo

On est présents sur tous les fronts ! Pour la 2e année consécutive, ArtFX participe au Festival International des Effets spéciaux, Effets Stars, du 15 au 19 novembre 2017 à Montpellier. Films en compétition, démonstrations de VR (réalité virtuelle) et conférence, notre participation à ce festival de dimension européenne est multiple !

 

FILMS EN COMPÉTITION

9 courts métrages de fin d’études ont été sélectionnés dans les catégories FX Live et Animation 3D, et seront peut-être récompensés lors du palmarès le dimanche 19 novembre à 19h30.  Les films VFX sélectionnés : Red Dawn, Blink et Ad Astra pour la promo 2016 ; Yemanja et The Endless pour la promo 2017. Dans la catégorie animée, Selfie Cat et Knight to Meet You (promo 2016), Les Pionniers de l’Univers et Fauche qui peut (promo 2017) représenteront ArtFX. On leur souhaite bonne chance !

Les films sélectionnés au festival Effets Stars 2017 à Montpellier

RÉALITÉ VIRTUELLE ET JEUX VIDÉO EN DÉMONSTRATION

En plus des projections de films et des rencontres professionnelles, le festival propose un SFX Park. Dans cet espace consacré à la découverte des métiers des effets spéciaux, ArtFX proposera des sessions découvertes de la réalité virtuelle. Les premiers prototypes de jeux vidéos de la promo 2017 de la section Jeu Vidéo seront en accès libre ! Venez jouer à Rio2050, Arashi, Bloom ou encore Xenophever !

Jeu vidéo Rio2050 réalisé par la promo 2017

Démonstration du jeu vidéo Rio2050 réalisé par la promo 2017

CONFÉRENCE POUR TOUT SAVOIR SUR LES EFFETS SPÉCIAUX

Le dimanche 19 novembre à 16h, ArtFX sera autour de la table avec les studios français Mikros et BUF pour parler des effets spéciaux numériques à l’échelle de notre pays. Une occasion pour nous de valoriser le parcours de nos étudiants, recrutés entre autres par ces deux studios très réputés !

 

INFO PRATIQUES

Effets Stars – Festival International des Effets Spéciaux

Du 15 au 19 novembre 2017

Cinémas Gaumont Montpellier Multiplexe

www.effetsstars.com

La tournée 2017-2018 d’ArtFX dans les salons !

ArtFX crève l’écran à la Cité des Sciences !

Grande année pour ArtFX ! ArtFX, l’école française des effets spéciaux, de l’animation 3D et du jeu vidéo, a contribué à l’élaboration de la nouvelle l’exposition temporaire de l’année à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, “Effets spéciaux, crevez l’écran !” (du 17 octobre au 19 août). Étudiants et enseignants ont travaillé tout au long de l’année pour apporter leur touche à cette rétrospective inédite sur les effets spéciaux.

 

Autour de l’exposition, le 15 décembre, ArtFX invite professionnels du cinéma, futurs et anciens étudiants à l’auditorium de la Cité des Sciences pour découvrir un secteur très fructueux, où les métiers sont souvent méconnus, mais très nombreux. À travers des témoignages concrets et la présentation de parcours d’étudiants, vous découvrirez un envers du décor hyper dynamique aux possibilités de carrières infinies.

 

 

L’EXPOSITION “EFFETS SPÉCIAUX, CREVEZ L’ÉCRAN !” – 17 octobre 2017 > 19 août 2018

EN COPRODUCTION AVEC LE CNC
AVEC LE SOUTIEN DE STUDIO CANAL, ARTFX, CHRISTIE ET MAKE UP FOREVER

Gilbert Kiner, directeur de l’école ArtFX, a fait partie du commissariat scientifique de l’exposition, aux côtés de personnalités de studios d’effets spéciaux, de chercheurs, artistes, concepteurs de logiciels, auteurs ou directeurs de musées. Ainsi l’école a activement participé à la conception de cette exposition, imaginée par la Cité des sciences et de l’industrie et coproduite par le Centre national du cinéma et de l’image animée.

Qu’il s’agisse de films d’action, de science-fiction, d’animation ou encore de publicités, les productions contemporaines les plus marquantes s’appuient toutes sur des effets spéciaux et offrent des créations cinématographiques et esthétiques toujours plus impressionnantes. Reposant sur un ensemble de techniques et de technologies qui procurent l’illusion d’actions, la simulation d’objets, de personnages et de phénomènes exceptionnels, les effets spéciaux restent par essence méconnus et empreints de mystère. L’exposition dévoile l’art, les techniques et les innovations déployés en la matière par l’industrie cinématographique et audiovisuelle.

Avec cette exposition, la Cité des sciences et de l’industrie offre à ses visiteurs la possibilité de découvrir l’envers du décor d’un plateau de cinéma. La scénographie immersive de l’exposition propose un parcours en quatre lieux qui illustrent les quatre étapes de la chaîne de production audiovisuelle. Avec un design propre à chaque univers, l’exposition présente un bureau de reproduction, un plateau de tournage, un studio de post-production puis une salle de cinéma. Comment ces fameux effets spéciaux sont-ils pensés, intégrés au scénario et matérialisés ? Quels sont les métiers et compétences impliqués ? Autant de questions auxquelles l’exposition répond en présentant toutes les étapes de conception et de réalisation d’un film, de l’écriture jusqu’à la projection en salle. Et ce, à travers des dizaines d’extraits de films, soigneusement sélectionnés.

Rencontre professionnelle Effets spéciaux, métiers du futur

Journée professionnelle “Effets spéciaux, lumière sur les métiers du futur” à la Cité des Sciences et de l’Industrie – Vendredi 15 décembre 2017

JOURNÉE PROFESSIONNELLE – “EFFETS SPÉCIAUX : LUMIÈRE SUR LES MÉTIERS DU FUTUR”

VENDREDI 15 DÉCEMBRE 2017 – AUDITORIUM DE LA CITÉ DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE
AVEC LES ÉQUIPES DES FILMS BLADE RUNNER 2049, STAR WARS… ET DES STUDIOS DE VFX

Le vendredi 15 décembre, ArtFX organise trois conférences-tables rondes dans l’auditorium de la Cité des Sciences pour présenter les métiers des effets spéciaux, des métiers de l’ombre en plein essor. Pour mieux comprendre la réalité de ce secteur et donner un visage à les profils professionnels d’avenir, superviseurs des effets spéciaux, recruteurs, directeurs de formation, artistes, graphistes et techniciens de la 3D, témoigneront.

GRATUIT > SUR INSCRIPTION

 

PROGRAMME

10h – Dans les coulisses des derniers blockbusters

[Conférence]

Derrière chaque grand film à effets spéciaux, on trouve des dizaines de métiers techniques et artistiques. Ces métiers sont accessibles à tous ! C’est ce que les équipes de Blade Runner 2049, Star Wars, Kingsman 2 ou bien encore Thor : Ragnarok, nous expliqueront en plongeant dans les coulisses de la fabrication des effets spéciaux.

Des anciens étudiants d’ArtFX, en poste aujourd’hui dans les grands studios d’animation et d’effets spéciaux comme MPC, Framestore, Double Negative, parleront de leur parcours et des scènes auxquelles ils ont participé dans les derniers films à l’affiche.

Intervenants :

Sylvain Lorgeou, Concept artist – Studio Framestore / Film : Blade Runner 2049, Denis Villeneuve

Marc Menneglier, Ancien étudiant d’ArtFX, Look Dev Artist – Studio MPC / Film : Alien Covenant – Ridley Scott

Autres intervenants à venir : anciens étudiants d’ArtFX en poste dans les studios Framestore et Double Negative.
Modérateur :

Baptiste Heynemann, Chef du service des industries techniques et de l’innovation au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)

 

14h – Entrez dans le monde des effets visuels

[Table-ronde]

Comment trouver la bonne formation et les écoles en phase avec les studios pour accéder aux métiers des effets spéciaux ? Des directeurs d’écoles présenteront leurs formations, innovantes et adaptées aux besoins des studios. Des recruteurs de studios internationaux, toujours à la recherche de nouveaux talents, montreront que ce secteur est en constante progression et que les opportunité d’emploi se multiplient.

Intervenants :

Gilbert Kiner, Directeur de l’école ArtFX

Dominique Trocnet, Directrice des études chez École Nationale Supérieure Louis Lumière

Baptiste Heynemann, Chef du service des industries techniques et de l’innovation au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)

Autres intervenants à venir : recruteurs des studios Illumination Mac Guff, Mikros Image, One of Us, CGEV.

Modérateur :

René Broca, consultant indépendant, maître de conférences et délégué général du RECA (réseau des écoles françaises de l’animation)

 

16h – Cinéma : quand le code crève l’écran

[Conférence]

Comme dans le secteur du jeu vidéo, le cinéma est devenu une mine d’or pour les métiers de la programmation informatique. Des programmeurs 3D (ou TD) en poste dans les studios viendront parler de ces métiers de l’ombre, mais indispensables dans la chaîne de réalisation d’un film. À mi chemin entre l’infographiste et l’ingénieur du pôle Recherche et Développement, le programmeur 3D met ses compétences techniques très pointues au service des artistes, graphistes et animateurs pour libérer leur créativité. Formations courtes et carrières assurées !

En présence des Programmeurs en effets spéciaux des studios Double Negative, Mikros Image, Mac Guff Line et des responsables de formation des écoles ATI Paris 8 et ArtFX.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

>> Après chaque rencontre, une visite gratuite est prévue avec les commissaires de l’exposition de la Cité des Sciences.

 

LIENS

> EVENT FACEBOOK DE L’EXPO

> EVENT FACEBOOK DE LA JOURNÉE PROFESSIONNELLE

> CITÉ DES SCIENCES

 

Journée Portes Ouvertes le 10 mars 2018

Envie de découvrir ArtFX et d’en savoir plus sur les enseignements ? Rendez-vous le samedi 10 mars 2018 pour rencontrer les professeurs, découvrir les plateaux de tournage et vous initier à l’image de synthèse.

Vous avez décidé de vous former aux métiers de l’image de synthèse et vous souhaitez en savoir plus sur ArtFX, le samedi 10 mars 2018, vous êtes invités à participer à la Journée Portes Ouvertes de l’école. Toute une journée pour :

  • rencontrer les professeurs
  • découvrir les salles de cours et les coulisses du cinéma
  • vous initier aux métiers de l’image avec des conférences et démonstrations

Save the date et vivez cette expérience !

Programme de la Journée Portes Ouvertes d’ArtFX

  • Conférences : programmation à venir
  • Ateliers d’animation 3D : en continu avec des démos réalisées en live par les élèves.
  • Projections : toute la journée des films des étudiants d’ArtFX et présentation en avant-première des réalisations en cours de la Promo 2018
  • Jeu vidéo :
    – Moteurs et prototypes de Jeux
    – Escape Room
  • Démonstration des ressources techniques et logistiques de l’école : fond vert, grue, Travelling, steadycam,drones, showcase, prise de son, …
  • Découverte des espaces de création : salles de montage virtuel et d’étalonnage, salle dédiée à l’animation traditionnelle, espaces d’infographies, ateliers de sculpture et de dessin…
  • Mais aussi : Stop Motion, modélisation 3D…

 

QUAND ?
Samedi 10 mars 2018, de 9h à 18h

OÙ ?
École ArtFX
95 rue de la Galéra
34090 Montpellier – France

 

S’inscrire à ArtFX

Les inscriptions pour l’année scolaire 2017-2018 ouvrent le 1er décembre 2017. Découvrez toutes les informations pratiques : le déroulement du cursus, les conditions d’admission et les étapes clés de votre inscription.

Le site web d’ArtFX vous permet de vous inscrire en ligne de manière simplifiée.

Lisez les informations pratiques qui suivent, puis rendez-vous sur le formulaire d’inscription.

 

Constituer son propre book est primordial.

Nous vous conseillons sans plus attendre de réunir vos travaux artistiques déjà réalisés. Afin de vous aider au mieux, des conseils sont à votre disposition dans notre FAQ.

 

ARTFX PROPOSE 3 CURSUS

 

Réalisateur Numérique

 

Réalisateur numérique – BAC+5 (titre certifié RNCP niveau I)

1ère année (préparatoire)

  • accessible aux titulaires d’un Baccalauréat (tous types)
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation de travaux artistiques personnels
  • contrôle des connaissances (épreuves écrites de culture générale, de dessin, d’écriture et d’anglais)

2e année 

  • accessible aux titulaires ayant acquis un niveau Bac +1 (tous types)
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation de travaux artistiques personnels probant
  • contrôle des connaissances (épreuves écrites de culture générale, de dessin, d’écriture et d’anglais).

• 3e année / choix d’une spécialisation : effets spéciaux numériques, animation 3D ou infographie 3D

  • accessible aux titulaires ayant acquis un niveau Bac +2 (tous types)
  • connaissances solides en 3D : vous avez déjà commencé à étudier les images de synthèse et votre dossier artistique atteste de cette expérience
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation d’un dossier artistique probant
  • contrôle des connaissances (épreuves écrites de culture générale, de dessin, d’écriture et d’anglais)

• 4e et 5e années
Les 2 dernières années de spécialisation sont accessibles uniquement aux élèves ayant suivi la 3e année du cursus dans l’école

 

Cursus Jeu Vidéo

 

Jeu vidéo – BAC+5 (en cours de certification)

1ère année (préparatoire)

  • accessible aux candidats titulaires d’un Baccalauréat (tous types)
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation d’un dossier créatif (univers du jeu)
  • contrôle des connaissances : épreuves écrites de culture générale et du jeu, de dessin, d’écriture et d’anglais

2e année 

  • accessible aux candidats ayant acquis un niveau Bac +1 (tous types)
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation d’un dossier créatif (univers du jeu)
  • contrôle des connaissances : épreuves écrites de culture générale et du jeu, de dessin, d’écriture et d’anglais

3e année / choix d’une spécialisation : Game design ou Game art

  • accessible aux titulaires ayant acquis un niveau Bac +2 (tous types)
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation d’un dossier créatif dans la spécialisation demandée
  • contrôle des connaissances (épreuves écrites de culture générale, de dessin, d’écriture et d’anglais)

• 4e & 5e années
Les 2 dernières années du cursus Jeu vidéo sont accessibles uniquement aux élèves ayant suivi la 3e année du cursus dans l’école

 

Cursus Technical Director

 

Programmation Effets spéciaux et Jeu vidéo

• 1ère année

  • accessible aux candidats ayant acquis d’un niveau Bac +2 (BTS, DUT ou équivalent) / Bac +3 (Licence) Informatique, ingénieur système, ingénieur réseau
  • sélection sur entretien individuel
  • présentation de travaux personnels ou de projets techniques personnels
  • contrôle des connaissances (épreuves écrites de culture générale, de dessin, d’écriture et d’anglais)

• 2e année

Cette 2e année est accessible uniquement aux élèves ayant suivi la 1ère année du cursus Programmation effets spéciaux / jeu vidéo dans l’école

 


Les dates clés et les démarches pour vous inscrire

 

INSCRIPTION EN LIGNE DÈS LE 1ER DÉCEMBRE 2017

Formulaire d’inscription

La constitution de votre dossier d’inscription se fait intégralement en ligne sur le site web de l’école. La démarche est simplifiée : vous renseignez le formulaire d’inscription et y joignez directement les documents complémentaires mentionnés. Vous choisissez également en bas du formulaire une date souhaitée pour l’entretien de sélection. Cette date vous sera confirmée par téléphone une fois votre dossier d’inscription intégralement constitué.

 

DATES DES ENTRETIENS DE CANDIDATURE

L’entretien de sélection se compose d’un entretien individuel, de tests de connaissances, d’une évaluation de vos compétences et d’une présentation de votre dossier de travaux personnels.
Les dates des prochains l’entretien de sélection proposées sont les suivantes :

 

Cursus Réalisateur Numérique

19 février, 12 mars, 9 avril, 23 avril, 7 mai et 22 mai 2018

 

Cursus Jeu vidéo

19 février, 12 mars, 23 avril, 7 mai et 22 mai 2018

 

Cursus Programmation VFX/Game

12 mars, 9 avril, 7 mai et 22 mai 2018

 

Les places sont attribuées au fur et à mesure des acceptations. Ne tardez pas !

Pour les candidats résidants à l’étranger ou dans les DOM TOM, l’entretien est remplacé par une lettre de motivation détaillée.

Si tel est le cas, veuillez cocher la case « candidat étranger » dans le formulaire d’inscription.