Le film Voile Noir (Promotion ArtFx 2012) est en compétition officielle pour les VES Awards 2013 dans la catégorie “Student Project”. Cette prestigieuse cérémonie, équivalent des Oscars pour le milieu des effets spéciaux, se tiendra le 5 février prochain à Los Angeles.
Les réalisateurs du film, Michael Balthazart, Raphaël Gaudin, Clément Granjon De Lepinay et Quentin Sauvinet, ont été diplômés en juin 2012 et sont aujourd’hui en poste dans des studios à Paris, à Londres et bientôt en Australie. Nous les avons interviewés : ils nous parlent de leur nomination et nous donnent des news de leur carrière pro.

 

Voile Noir - Michael Balthazart, Raphaël Gaudin, Clément Granjon De Lepinay et Quentin Sauvinet

 

Vous êtes nominés aux VES Awards à Los Angeles : Félicitations ! C’est une vraie consécration et une surprise plutôt agréable j’imagine…

 

Michael : J’ai appris la nomination sur mon lieu de travail à The Mill. Je regardais la liste des nominés dans les différentes catégories et je suis d’abord tombé sur la nomination de Guiness : Cloud réalisé par mon Lead actuel chez The Mill (NDLR : Catégorie “Commercial or Broadcast Program”). Je l’ai donc appelé pour le féliciter et nous avons continué à regarder ensemble la longue liste des nominés et arrivés à la fin, je découvre que Voile Noir figure dans la catégorie étudiante… C’était une vraie surprise ! C’est donc mon Lead qui à son tour m’a félicité, suivi de plusieurs de mes collègues de travail. Voir son nom écrit dans cette immense liste, c’est évidemment très gratifiant. Cette nomination est une réelle récompense ; mais l’Award n’est pas encore gagné vu le niveau élevé des concurrents…VES Awards  © Visual Effects Society
Raphaël : Pour ma part, j’ai pris connaissance de ma nomination sur mon lieu de travail à MPC. C’est une Production Coordinator qui m’a demandé si c’était bien moi qui avais travaillé sur Voile Noir. J’ai répondu oui et elle m’a félicité pour le VES. C’est là que j’ai réalisé… Beaucoup de collègues de mon département et même des superviseurs sont venus me féliciter, c’était vraiment gratifiant. Jamais j’aurais imaginé ça le matin en me levant pour aller au boulot !
Clément : Voir nos noms parmi les quatre films étudiants nominés aux VES Awards a été pour moi une grande récompense. Il y a beaucoup de films étudiants qui sortent chaque année ; obtenir une nomination internationale est très encourageant et ça me permet de constater que le film a vraiment plu aux professionnels.
Quentin : Concernant notre nomination aux VES, c’est une distinction vraiment gratifiante et improbable. Nous ne pensions vraiment pas en arriver là et cela fait extrêmement plaisir. Le fait que notre travail soit reconnu et mis en avant à ce point, on ne pouvait espérer mieux en tant qu’étudiants !

 

Voile Noir a été diffusé lors du Jury Professionnel en juin 2012. Est-ce que le film a eu une influence particulière sur votre début de carrière ?

 

Michael : Voile Noir a eu une influence sur mon début de carrière, c’est certain. Le film a beaucoup plu à The Mill, qui recherchait à ce moment-là des CG Generalist. Mon profil correspondait à leurs attentes, ils m’ont donc contacté suite au Jury Pro et proposé un poste que j’ai évidemment tout de suite accepté. J’ai toujours suivi de près le travail de cette compagnie, et y débuter ma carrière, autant dire que je ne pouvais pas espérer mieux ! La publication online de Voile Noir n’a pas tellement fait de bruits, en tout cas pas plus que beaucoup d’autres courts métrages à effets spéciaux sortis au même moment. Le sujet que nous traitons dans notre court s’adressant à un public assez restreint, ce n’était pour nous aucunement une surprise. Mais Voile Noir nous a permis de trouver un travail et de faire nos premiers pas dans la vie professionnelle dans de bonnes conditions, ce qui reste l’essentiel à mes yeux.
Raphaël : Oui, Voile Noir a eu une influence sur le début de ma carrière puisque la moitié de ma bande démo est dédiée au travail que j’ai effectué sur le film.
Clément : Je ne pense pas que Voile Noir ait eu une influence particulière sur mon début de carrière, mais il m’a quand même permis de décrocher un poste intéressant et stable.
Quentin : Le film a eu un effet “tremplin” vraiment différent pour chacun d’entre nous. Les premières semaines, voire les premiers mois, ont été relativement calmes. Pour ma part, j’ai commencé ma carrière dans une petite compagnie (Bandito VFX) basée à Winchester, au sud de l’Angleterre. J’ai travaillé pendant 2 mois sur un documentaire retraçant plusieurs batailles historiques, dont certaines mettant en scène des dogfights durant la seconde guerre mondiale. Voile Noir a donc été directement influent pour ce travail.
Voile Noir - ArtFx promotion 2012

 

Vous avez été diplômés il y a un peu plus de 6 mois maintenant. Vous en êtes où dans votre parcours pro ?

 

Michael : Je suis toujours employé par The Mill London en tant que CG Artist. J’ai pu travailler, depuis mon arrivée, sur des spots de pub pour Honda, Kia, Johnny Walker et plus récemment Audi. J’ai donc l’opportunité de travailler sur des projets très intéressants, entouré d’artistes très talentueux. The Mill est une entreprise où il fait très bon vivre, les conditions de travail sont idéales.
Raphaël : Pour le moment, je travaille chez MPC en tant que Lighting TD et j’en suis très content. Je viens de finir 47 Ronin et je débute sur le prochain projet de Gore Verbinski,The Lone Ranger, dont le trailer est déjà sorti.
Clément : Je travaille actuellement pour Mécanique Générale en temps que Modeling/Texturing Artist. Je ne manque pas de travail et je m’y plais.
Quentin : Je travaille actuellement pour WorldWideFX (à l’origine d’Expendables 2, entre autres) en Bulgarie où je crée différents effets de fumées, débris et étincelles sur Olympus Has Fallen. Enfin, je m’envole dans 2 semaines en direction de l’Australie pour travailler plusieurs mois chez Iloura (connu en partie pour Ted), toujours en tant que FX Artist. Je considère donc que ma carrière prend actuellement une belle courbe ascendante, et j’en suis ravi. Les projets sont intéressants et le fait de voyager est une véritable opportunité de rencontres et de découverte de nouvelles méthodes de travail, ce qui est très formateur.

 

Merci à Michael, Raphaël, Clément et Quentin d’avoir répondu à cette interview.

 

À propos de Voile Noir

Diffusé pour la 1ère fois lors du Jury de fin d’études en juin 2012, Voile Noir raconte l’histoire d’Allan et Yvan, deux pilotes, qui partent en mission pour tenter de renverser l’ordre établi…

 

Réalisateurs du film
Michael Balthazart : Project Lead, Modeling, Texturing/Lighting et Compositing (son site web)
Raphaël Gaudin : Shading, Lighting et Compositing (sa page Vimeo)
Clément Granjon De Lepinay : Modeling et Texturing(son site web)
Quentin Sauvinet : FX et Animation (son site web)

 

Étudiants freelance associés au film : Arnaud Boudon (Compositing/Matchmoving), Lucas Girault (Compositing/Matchmoving), Jérémy Flandrin (Mattepainting), Simon Alexis (Tool Programming) et Akriti Bacha (Animation).

 

Musique / Sound Effects / Final Mix : Stéphane Dudzinski.

 

Voile Noir from ArtFx on Vimeo.

Making-Of Voile Noir from ArtFx on Vimeo.

 

À propos des VES Awards

Les VES Awards sont au milieu des effets spéciaux ce que les Oscars sont au cinéma.
L’institution organisatrice de la cérémonie, la Visual Effects Society (VES), regroupe les acteurs majeurs du secteur des effets spéciaux : superviseurs, artistes designers, directeurs des studios, producteurs etc.
Elle décerne chaque année les VES Awards récompensant les meilleurs effets visuels pour le cinéma, l’animation, la télévision, la publicité et le jeu vidéo.
La 11ème édition de cette cérémonie se tiendra le 5 février prochain à Los Angeles.
Consultez la liste des nominés (24 catégories) sur le site de la Visual Effects Society

 

Le Presse en parle…

L’article de Direct Matin (édition Montpellier) du mercredi 30 janvier 2013