Les Technical Director travaillent sur la production des films comme au sein d’un véritable studio : ils sont responsables du développement du pipeline, de la mise en place de la renderfarm et oeuvrent, en collaboration étroite avec les équipes de réalisateurs numériques, à créer les outils nécessaires à la création des films. Leur formation va plus loin : initiés à la gestion de projet, férus de technologies temps réel, d’intelligence artificielle, d’ingénierie logicielle, de programmation graphique et de génération procédurale, les TD d’ARTFX peuvent aussi occuper des postes de développeur R&D.

[Julien Rippstein] Bonjour, nous sommes les directeurs techniques d’ARTFX et nous allons vous montrer les outils et les scripts que nous avons développés pour aider les étudiants de dernière année à produire leurs films.

[Lee Geertsen] Nous avons développé notre propre logiciel de pipeline nommé Pulsar qui permet aux étudiants de gérer facilement leurs projets et d’automatiser des tâches. Une des fonctionnalités principales de Pulsar est la gestion de fichiers. Le gestionnaire de fichiers simplifie la hiérarchie des fichiers des projets pour faciliter la recherche de fichiers et d’assets. Pour ce faire, nous avons abstractisé l’arborescence des fichiers.

[Cédric Moens De Hase] En tant qu’étudiant en VFX, je connais nos besoins et j’ai fait partie du développement du pipeline en faisant la passerelle entre les artistes et les directeurs techniques. J’ai utilisé Python pour développer des outils de pipeline et des interfaces utilisateur et j’ai aidé à dépanner d’autres étudiants en VFX. J’ai aussi ajouté des fonctionnalités en fonction des besoins durant l’année. 

[Julien Rippstein] Pulsar est une application indépendante. Nous avons donc créé des plugins pour des logiciels de 3D comme Houdini, Maya et Nuke. Ces plugins connectent les logiciels directement au pipeline en utilisant des sockets, ce qui permet en retour aux utilisateurs d’ouvrir, de sauvegarder, d’incrémenter et de publier directement des scènes dans notre pipeline.

[Lee Geertsen] Une autre fonctionnalité de Pulsar est le Graph Editor. Le Graph Editor utilise une interface nodale où chaque nœud est un script indépendant. Les utilisateurs peuvent également intégrer leurs propres scripts à l’interface. Les nœuds sont compatibles avec beaucoup de langages de programmation comme Python, Batch, Javascript et bien d’autres. Les graphs sont utilisés pour automatiser des tâches complexes qui peuvent être exécutées localement, dans un logiciel 3D ou sur une renderfarm.

[Lee Geertsen] Pour pouvoir rendre les films de fin d’études, j’ai installé la renderfarm Tractor à ARTFX. Mais pour pouvoir gérer la renderfarm, nous avions besoin d’un outil adapté. Nous avons donc créé un outil qui permet de gérer les render pools. Nous pouvions également tuer les processus ou redémarrer les ordinateurs en cas de plantage ou à l’apparition de rendus fantômes.

[Julien Rippstein] La Réalité Virtuelle vous permet de vous immerger dans un monde virtuel. J’ai étudié les interactions, mouvements, la cinépathie et les contraintes de la VR pour développer des outils de production et pour aider les gameplay designers et programmeurs de ARTFX à intégrer la VR dans leurs jeux. Dans UE4 ou Unity, la réalité virtuelle nous permet de jouer, d’estimer ou d’interagir avec de nouvelles possibilités et différents points de vue de la scène. J’ai créé un outil sur Unity qui permet d’enregistrer les mouvements d’un objet, comme une caméra, en VR.  Cette animation peut être directement importée sur Maya. 

[Lee Geertsen] J’ai développé une application mobile qui permet l’animation de la caméra sur Maya, Houdini ou Blender. Les mouvements du téléphone sont trackés grâce à la réalité augmentée et envoyés en temps réel au logiciel et sauvegardés par keyframes. Cela facilite le travail des artistes pour l’animation des caméras.

[Julien Rippstein & Lee Geertsen] Nous avons passé une année vraiment formidable à développer des outils pour les artistes et à travailler sur de nouveaux logiciels et technologies. Merci à tous ceux qui nous ont aidés.