Les étudiants d’ArtFx,  de la Femis et de Louis Lumière se sont rencontrés le temps d’un tournage.

Cet été, suite à un tournage unissant des étudiants de Louis Lumière, des étudiants d’ArtFX ainsi que ceux de la Femis, j’ai pu rencontrer Amande (étudiante de 4e année en décoration à la Femis). Les élèves de louis Lumière constituaient l’équipe de tournage, les filles de La Fémis s’occupaient des décors et les ArtFixiens supervisaient les effets spéciaux. 

 

 

Suite au tournage, Amande et moi-même avons alors eu envie de travailler ensemble pour nos deux projets de fin d’étude.

Avant de lancer la construction du décors dans les locaux de la Femis, j’ai travaillé avec Amande, directrice Artistique du film en étroite collaboration avec l’équipe de réalisation d’ArtFx, afin de créer un univers cohérent entre le réel et les futures images de synthèse.

 

Le décors à été entièrement pensé afin de faciliter le tournage. Amande l’a conçut afin qu’il puisse être entièrement modulable. On a donc pu placer la caméra où on le souhaitait pour avoir les images désirées. De plus, pour aider au jeu de l’acteur et rajouter de la crédibilité aux images tournées, le décors pouvait bouger sur lui même.

 

Le travail réalisé par Amande nous à permis de travailler dans des conditions de tournage professionnelles. Cela se traduit par un bien meilleur confort lors du tournage et de la post-production.

 

Le tournage c’est déroulé à Paris. Nous avons eu la chance de tourner pendant une semaine dans le studio Fond vert de la Femis. L’équipe était, quand à elle, constituée de 7 Artfxiens, de 2 étudiantes de la Femis et de 6 jeunes bénévoles de notre âge ayant tous pour formation et ou le désir de travailler dans le monde du cinéma.

 

Ce partenariat à permis aux étudiants des deux écoles d’unir leurs connaissances afin de créer un film ensemble. De plus nous avons eu la chance de filmer avec une caméra sony f55, offrant ainsi une bien meilleure qualité d’image pour les trucages.

Cette expérience fut pour nous plus qu’appréciable. En effet, pouvoir tourner dans des conditions professionnelles pour un tournage d’étudiant reste exceptionnel.

Maintenant il ne nous reste plus qu’à travailler la post-production !