Les éditions du Cherche Midi viennent de sortir une nouvelle revue intitulée « We demain ».
Son sous-titre « une revue pour changer d’époque » donne le ton. Ce trimestriel (un beau ‘magbook’ de 225 pages, quand même !) d’un genre totalement nouveau est une revue économique, sociale, écologique et culturelle, qui porte un regard curieux et plutôt optimiste sur les bouleversements actuels et sur notre avenir.

 

L’infographie 3D parmi les 10 métiers d’avenir présentés

We demain« We demain » présente un panorama des 10 métiers d’avenir parmi lesquels on retrouve le métier d’infographiste 3D. L’article évoque les besoins de plus en plus importants en infographie 3D (interactive et pré-calculée) de nombreux secteurs d’activités : l’architecture, l’immobilier, le secteur pharmaceutique… Et de préciser que les meilleurs infographistes 3D se distingueront dans les années à venir tant par leurs compétences techniques que par leur talent artistique.

 

À lire également dans la revue, un article très intéressant (« L’usine au salon ») sur les imprimantes 3D, capables de fabriquer les objets issus de notre imagination. Sujet de recherche depuis les années 80, l’impression 3D a trouvé ses premières applications dans l’aéronautique avant de se populariser chez les architectes et les industriels. Le principe est, d’après l’article, assez simple (une solidification de poudre de polyamide, couche par couche, à partir d’un simple fichier 3D via un logiciel de création assistée par ordinateur) et sa commercialisation grand public serait déjà dans les tuyaux de 2 sociétés : Sculpteo (France) et Shapeways (US). Un article qui fait rêver…

 

La 3ème révolution industrielle

Également au sommaire du 1er numéro, un article passionnant pour déchiffrer les prémisses et les promesses de la « 3ème révolution industrielle », avec une interview de Jérémy Rifkin, prospectiviste américain, qui a sorti récemment un livre sur le sujet.

 

En savoir plus

Site du magazine « We Demain »
« We demain » est vendu en librairie et sur le site du magazine au prix de 12 euros.