En Année 4 à ArtFx, les cours font souvent place à des workshops. Sur plusieurs jours en continu, on travaille à perfectionner une technique. Ces workshops se font en parallèle de la réalisation des projets de fin d’études. Le Workshop Tournage arrive en début d’Année 4 et vient finaliser la formation dispensée les 3 années précédentes.

 

Les objectifs du Workshop Tournage :
  • Former les élèves sur les matériels de prise de vue les plus complexes de l’école (grue, steadycam, 5DmkIII) pour qu’ils puissent les emprunter librement.
  • Vérifier que toutes les notions d’organisation (feuilles de services, plans de tournages, repérages, autorisations) et de travail en plateau (vocabulaire, rôles de chacun, attitudes à avoir) soient bien en place.
  • Sensibiliser sur les contraintes multiples que l’on rencontre, spécialement lorsqu’on tourne en extérieur en lumière naturelle.
  •  

    Workshop Tournage

    Chloé Mesnage, étudiante à ArtFx, s’est portée volontaire pour être l’actrice. Merci !

     

    Formation théorique

    Les élèves d’ArtFx sont, depuis leur premier jour en Année 1, confrontés à la réalité de la prise de vue : boîtier, objectifs, capteurs, diaphragme, sensibilité, vitesse d’obturation, stabilisation, éclairage plateau, lumière naturelle etc.
    Les exercices “Pixilation”, “StopMotion”, “Fiction”, “Studio Photo”, “Miniature”, “Desperados” et autres sont tous des entraînements progressifs aux tournages de l’Année 4.

     

    Workshop Tournage

    Tournage lors de l’exercice “Miniature”, Année 2.

     

    Nous ne formons pas des chefs opérateurs, ni des machinos ou des électros, mais des gens qui, un jour, devront mettre les pieds sur un plateau. Et pour qu’ils puissent savoir à qui parler, quoi dire, quoi faire et surtout, pour qu’ils ne fassent pas d’impair, la notion de “tournage” est au cœur de la pédagogie.
    L’idée est que nos élèves aient, une fois sur un plateau, une solide connaissance des contraintes de chaque corps de métier. Aucun élève ne peut arriver en dernière année s’il ne maîtrise pas l’utilisation d’un boîtier DSLR.

     

    Workshop Tournage

    Studio Photo Année 1.

     

    Notre SteadyCam, de la marque française “L’Aigle”, achetée il y a 2 ans, est juste parfaitement adaptée à nos besoins : solide et simple d’utilisation. De plus, pour les avoir rencontrés, ses fabricants sont extrêmement à l’écoute. Des gens “du métier”, sans aucun doute, passionnés et compétents. Merci encore à eux pour la révision de notre chère stead cet été, elle nous est revenue comme neuve.

     

    Workshop Tournage

    Formation steadycam sur le plateau A d’ArtFx.

     

    Notre grue est américaine. De conception simple, ce genre de matériel est souvent lourd et long à mettre en œuvre, mais la nôtre, une “EasyJib” est plutôt pratique. Si l’apprentissage est plus rapide, son déploiement sur un plateau au plein milieu de la garrigue reste fatiguant, ne serait-ce que pour les contre-poids. Mais comme je dis souvent aux élèves : « Une belle image, ça se risque et ça se transpire ».

     

    Workshop Tournage

    La grue.

     

    La théorie porte aussi sur la préparation d’un tournage : ça coûte cher de déplacer toute une équipe pour plusieurs jours au milieu de nulle part. Il suffit de regarder les Making-of d’Island Keeper, Meridian, Lo Gran Mazel, l’Entrepôt, Terraform, Virus, Get Wild !, Reflecto, Nuisibles (Hey, on en fait du taff à ArtFx !! Et dire que l’on en a 5 de plus en préparation cette année, sans compter les 3 en full CG…).

     

    BREF, il faut savoir s’y prendre. Donc formation aux plans de tournage, aux repérages, aux feuilles de services, à la régie…
    Mot d’ordre : PPA (Préparation, Préparation, Adaptation)

     

    Workshop Tournage

    Préparation, Préparation, Adaptation.