Jusqu’ici, seule la filière « animation 3D et effets spéciaux » bénéficiait d’une reconnaissance officielle de l’État français, via la délivrance d’un titre inscrit au Registre national de la certification professionnelle (RNCP). Bonne nouvelle, France Compétences vient d’inscrire au RNCP, pour une période de 5 ans renouvelable, le titre de “réalisateur numérique” (niveau 7 selon la nomenclature européenne, équivalent Bac +5) délivré au terme des 5 Mastères proposés par ARTFX. Un gage de qualité, et l’assurance pour les étudiants de voir leurs compétences reconnues par le milieu professionnel.

L’inscription des titres délivrés au RNCP, une garantie de qualité

L’engouement pour les métiers de l’image, des industries culturelles et créatives ne cesse de grandir, attirant chaque année davantage de candidats aux portes des écoles spécialisées. Il faut dire que les débouchés sont nombreux, en France comme à l’international. Les secteurs de l’animation 2D, de l’animation 3D, des effets spéciaux numériques (VFX) ou du jeu vidéo se portent bien, et sont à la recherche de nouveaux talents. D’autant plus que les savoir-faire liés à la création et à la retouche d’images numériques intéressent d’autres industries, comme l’automobile, le marketing ou encore la santé, qui recourt de plus en plus à la réalité virtuelle pour former médecin et infirmiers…

Pour autant, toutes les écoles supérieures d’art n’offrent pas les mêmes chances à leurs étudiants sur le marché du travail. En 2012 déjà, pour aider les lycéens, leurs parents et professeurs à s’orienter, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), aux côtés de syndicats représentatifs d’employeurs du secteur, a encouragé la création du RECA. Une association qui regroupe aujourd’hui 28 écoles françaises de cinéma d’animation (dont ARTFX) reconnues par le milieu professionnel, en France et à l’étranger.

« [Parmi les formations au cinéma d’animation,] il y a de tout : les trop courtes et les très longues, les gratuites et les chères, les pires et les meilleures… », peut-on lire sur le site de l’association, qui ambitionne de délivrer une information fiable pour aider les jeunes talents à choisir les meilleures écoles. Et parmi les critères pour être membre du RECA figure notamment l’obligation de délivrer des diplômes reconnus par l’État.

Alors que les filières de formation se sont diversifiées, chez ARTFX comme ailleurs, des effets spéciaux numériques aux jeux vidéo, en passant par la programmation, la difficulté de choisir une école supérieure s’est amplifiée, chacune clamant son excellence.

L’inscription au registre national de la certification professionnelle apporte des garanties sur la qualité de la pédagogie, le sérieux de l’évaluation des savoirs et savoir-faire, les moyens humains et matériels mis à disposition et l’adéquation entre la formation délivrée et les attentes du milieu professionnel. Le niveau de certification, qui s’échelonne de 1 à 8 et dont la nomenclature est reconnue à l’échelle européenne, permet quant à lui d’indiquer le niveau d’emploi auquel le titulaire du diplôme peut prétendre. En l’occurrence, l’intégralité des 5 Mastères d’ARTFX permet d’accéder au titre de « réalisateur numérique », un titre RNCP de niveau 7 – soit un niveau de type manager / décisionnaire.

 « Réalisateur numérique » est un titre qui ouvre l’accès à une grande diversité de métiers d’aujourd’hui et de demain, parmi lesquels figurent :

Animateur 3D
Superviseur VFX
CG artist
Directeur artistique
Directeur de production
Lead 3D
Game designer
Game artist
Character designer
Level designer
Rigging artist
Matte painter
Environment artist
FX artist
Pipeline TD / Programmeur VFX-Game
Compositing artist
Technical Director

Le sérieux du dossier présenté par ARTFX a convaincu France Compétences d’accorder cette inscription des diplômes au RNCP pour une durée de 5 ans, alors qu’elle doit en général être renouvelée au bout de 3 ans. Le classement d’ARTFX dans le top 10 mondial des écoles créatives par le média spécialisé TheRookies.com ou son réseau international d’alumni occupant des postes-clés dans les plus grands studios sont des arguments de poids. « Gravity, Les Minions, Star Wars épisode VIII, Ready Player One, ou encore Le Roi Lion… : on retrouve d’ anciens élèves d’ARTFX dans toutes les grandes productions cinématographiques ou vidéoludiques sorties ces dernières années », confirme Joan Da Silva, directeur général de l’école.

Pour maintenir ce rang mondial, l’école pratique une sélection rigoureuse, tant de ses enseignants, tous issus du monde du cinéma et du jeu vidéo, que de ses étudiants : « Nous recherchons des jeunes motivés, talentueux et compatibles avec notre approche pédagogique originale, qui favorise l’autonomie et le travail en équipe. »

S'inscrire pour la rentrée 2021

Enfin, l’école ARTFX est habilitée à délivrer des validations d’acquis par l’expérience (VAE) dans son champ d’expertise : animation 2D et 3D, effets spéciaux numériques, jeux vidéo. Une possibilité offerte aux anciens étudiants d’accéder à la même reconnaissance que celles dont bénéficieront leurs successeurs.

Les 5 Mastères ARTFX reconnus par l’État

  • Mastère animation (spécialisation 2D ou 3D)
  • Mastère 3D & Effets spéciaux
  • Mastère Jeux vidéo
  • Mastère Nouvelles technologies du cinéma (nouveauté)
  • Mastère Directeur technique jeux vidéo et effets spéciaux (programmation)
S'inscrire au portes ouvertes en ligne (28/11/20)
Télécharger les brochures